Perspective facile – Étape 4

Te revoilà sur le chemin de la perspective. C’est est un morceau important de ton apprentissage et les étapes qui suivent le sont d’autant plus que je vais approfondir chacune des méthodes dont je t’ai parlé jusqu’à maintenant.

A la fin du chapitre sur la perspective, et si tu as suivi tout le périple, tu connaîtras l’essentiel pour faire une belle perspective réaliste.

Concrètement voyons ensemble ce que tu as vu dans:

  • Perspective facile étape 1: Seymour le vautour t’a emmené au Cirque de Navacelles (Relief déchiré entre le Gard et l’Hérault). Tu y as appris comment déchiffrer le relief de terrains accidentés et ce qu’était la perspective atmosphérique.
  • Perspective facile étape 2: Là, je t’ai donné quelques termes techniques pour faciliter l’ingestion de la présentation des différentes perspectives. Tu as donc eu cette présentation et je t’ai montré quelques études personnelles MyFishEyes (d’ailleurs, si tu le souhaites, dans les exercices dédiés, tu pourras télécharger les grilles pour tes études personnelles).
  • Perspective facile étape 3: Tu as vu que le cadrage avait une importance particulière. Mis à part sa fonction première, il sert aussi à traduire des émotions comme l’Ombre et la lumière. Je t’ai donné des infos sur la notion de plan. Tu as compris aussi que le point de fuite est mobile et qu’il est modifié par la forme du sujet. Et tu as appris comment se passer d’un point de fuite situé hors champ.

 

Je trouve personnellement que tu es devenu plus doué techniquement que la plupart des gens. Beaucoup de peintres et artistes ne se posent pas tant de questions et tentent, tant bien que mal, de présenter des œuvres qui sont bourrées de défauts techniques. Ce n’est pas important en soi, l’essentiel dans l’art comme dans toutes choses c’est de faire ce qu’on ressent au fond de soi.

Pour être en parfaite adéquation avec ma présentation, je te propose d’affiner les étapes précédentes par des petits croquis explicatifs rapides. Ce chapitre est un coup de marteau sur le chapitre de la technique. Tu pourras ensuite t’entrainer dans l’onglet « Exercices » ainsi que suivre mes « Voyage » pour chercher l’inspiration.

C’est parti!

1. LA PERSPECTIVE ATMOSPHÉRIQUE ÉTAPE PAR ÉTAPE:

La perspective atmosphérique met en évidence la présence de l’eau dans l’air. L’air, chargé de molécules d’eau se densifie et opacifie le fond de notre champ de vision. Si bien que les plans éloignés finissent par prendre la couleur du ciel. C’est magique!

Te souviens tu de la photo du Cirque de Mourèze (étape 1)? 4.1-Moureze1Comment la traduire dans ton dessin?

C’est facile. Prenons un ciel bleu par exemple. On aurait pu choisir orange mais on va se contenter du bleu pour le moment. (D’autant plus que nous allons le faire au crayon. Tu as en ta possession qu’un seul ton. C’est un camaïeu de gris :).)

En pratique, plus tu t’éloignes plus tu dois éclaircir ou adoucir tes traits. Ou le contraire, plus tu t’approches du premier plan, plus ton dégradé deviendra foncé. C’est d’ailleurs plus simple comme ça. Regarde l’illustration ci-dessous. J’ai commencé par le clair pour aller vers le plus foncé.

 

  1. Je croque approximativement le cadrage choisi.
  2. Je commence par le fond en grisant très légèrement le dernier plan.
  3. J’avance petit à petit en accentuant le dégradé.
  4. J’accentue toujours les gris jusqu’à obtenir, à certains endroits, une saturation. La feuille n’accroche plus le graphite. Le ton sombre est au maximum. Je rajoute en même temps des détails en crayonnant.
  5. Maintenant, j’atteins plus ou moins le premier plan. Je croque mes volumes doucement en discernant la pierre de la végétation. Je fais réapparaître la lumière en inversant les tons.
  6. Je rajoute des détails en utilisant la mine du coté le plus acéré = je « griffe » en dessinant des formes irrégulières.

4.1-Moureze2

Ce n’est qu’un croquis et l’idée générale est présente: Le fond est clair et peu détaillé. Petit à petit, en m’approchant, je fonce les tons jusqu’à saturation de la feuille. Je traite le premier plan en éclaircissant les tons et en rajoutant des détails avec le panel de contraste possible de mon crayon. Et là, uniquement si j’en ressens le besoin, je peux utiliser ma gomme mie de pain afin de rajouter du contraste à l’ensemble du croquis. Aller, à ton tour.

 

2. CONSTRUIRE UNE PERSPECTIVE DE PAYSAGE ÉTAPE PAR ÉTAPE:

Perspective décortiquée:

La perspective frontale est utilisée quand le sujet de ton croquis est totalement parallèle à l’axe de ton corps. Ne tourne pas la tête sinon, ça ne marche pas. Voici un exemple: C’est un ponton à Bouzigues, petit village essentiellement tourné vers la conchyliculture et l’ostréiculture donnant sur l’étang de Thau (Hérault en Languedoc Roussillon).

4.2-PersFrontale

 

Une petite remarque au sujet de cette photo et de la perspective atmosphérique. Tu l’as sûrement remarqué maintenant que tu as compris ses effets. Ici, les nuages sont de plus en plus clairs et pourtant, je t’assure qu’il faisait le même temps partout ce jour là. Mis à part peut-être, tout au fond, tout proche de l’horizon, ou aux Maldives. Je ne sais pas,  je ne me suis pas renseigné sur la météo ce jour là :).

 

Bien que le sujet soit relativement simple, détaillons ensemble une méthode pour reproduire la perspective.

  1. L’horizon est celui que tu traceras en premier. Il n’est pas au milieu de la photo. Le milieu serait plus le bout du ponton.
  2. En plein milieu de ta ligne d’horizon, repaire ton point de fuite.
  3. Tire les lignes de fuite que tu sectionneras ensuite de façon à délimiter la longueur du ponton (le milieu du cadrage).

Pour le moment, nous avons uniquement délimité les contours. Avant de te lancer à tracer les madriers, va faire une petite pause. Je t’attends, on se rejoint tout à l’heure.

 

 

Te revoilà, c’est bien.

Les madriers qui composent le plancher, semblent être de même dimension et posés à intervalles réguliers. Tu vas bientôt comprendre comment les dessiner de façon précise.

Comment dessiner le sol en madriers du ponton de Bouzigues?

Voilà la technique détaillée étape par étape:

  1. Prends une feuille A4 dans son sens « portrait » (Article sur Les Toiles et leurs Formats) et divise la en quatre par la moitié de chaque côté. Tu obtiens quatre rectangles identiques. Tu utiliseras uniquement le rectangle en haut à gauche. (La première image, que tu vois dans l’illustration en dessous, correspond à ce rectangle)
  2. A l’intérieur du rectangle en haut à gauche, trace en un autre d’environ 6,5x15cm.
  3. Reproduis les étapes 1, 2, 3 de l’exemple au dessus.
  4. Marque des intervalles réguliers d’environ un 1/2 centimètre au bas de ton cadre (6,5x15cm). Fait trois ou quatre marquages supplémentaires de part et d’autre du cadre.
  5. Repaire un point sur l’horizon à l’extrémité gauche. Trace les lignes le reliant à tes repaires du bas. Les croisements sur la fuyante du ponton correspondent aux intervalles des madriers.
  6. Trace maintenant toutes les parallèles et esquisse celles qui te manque sans trop insister. Les intervalles du fond ne se distinguent plus en bout de ponton.

4.2-PersFrontale1Schema

Tu as vu dans Perspective facile étape 3 que le point de fuite peut être mobile. Je te rappelle que le choix de la perspective dépend beaucoup de l’orientation de ton sujet. Comme la plupart des sujets ne sont pas uniquement une forme primitive mais plutôt un amoncellement de formes différentes, tu imagines bien que les points de fuite se multiplient au prorata de la complexité de ta composition. Observe la photo ci-contre pour mieux comprendre ce que je souhaite te montrer.

4.2-PersFrontale2

 

Si tu observe uniquement le chemin. Tu remarques que tu ne pourras utiliser qu’un seul et unique point de fuite. C’est clair. Son  positionnement varie en suivant ses virages et ses pentes.

 

4.3-AnalysePers1&2

Explication sur le schéma A ci contre:

  • 1 en rouge: représente une légère pente sur le chemin se dirigeant quasiment en face.
  • 2 en bleu: la pente diminue et naît un virage à droite. Ce qui décale le point de fuite à droite et le descend par rapport au premier point en rouge.
  • 3 en vert: la pente s’accentue et le chemin entame un virage inverse. Le point de fuite s’élève au dessus du point 1.
  • 4 en orange: la pente diminue à nouveau. Le virage s’accentue et disparaît avec le faux plat suivant.

 

 

Explication sur le schéma B:

  • 1,2,3 et 4 sont sur la même ligne d’horizon. Le relief du chemin n’est pas accidenté.
  • 1 en rouge = ligne droite
  • 2 en bleu = léger virage à droite
  • 3 en vert = amorçage du prochain virage
  • 4 en orange = virage gauche et ligne droite

 

 

 

Exerce toi la dessus quelques temps. Prends l’air et profite de la campagne :)

Ensuite, reviens pour lire Perspective facile Étape 5. Ce cour de dessin t’éclaircira sur d’autres phénomènes de perspective.

Liste de mots clefs: apprendre à dessiner, apprendre le dessin, dessiner facilement, dessin facile, dessin simple, je dessine, croquer facilement, apprendre le dessin pas à pas, croquis facile, conseils, astuces, artiste, art, peintre, techniques

4 thoughts on “Perspective facile – Étape 4

  1. will'wilson
    1 juillet, 2014 at 17:25

    très interessant , j’ai trouver un paysage dans un film qui me plait vraiment beaucoup et j’espere vraiment sortir le meilleur de ce que j’ai appris ici pour le réussir , dans ce sujet il n’y a pas vraiment de perspective atmosphérique , mais je suis sur qu’il est bon de s’entrainer a la reproduire pour apprendre a maitrisé les différentes tonalités du crayon de graphite ou autre d’ailleurs ,

Laisse un commentaire. C'est utile à tout le monde.