Le langage de la couleur (partie 3/3)

Les parties précédentes étaient consacrées à la théorie de la couleur, à la pratique et à son langage professionnel. Te voilà dans la troisième partie qui te permettra de mieux connaître les émotions qu’elle procure.

Peut-être as-tu déjà créé ton cercle chromatique.

  • Si oui, ce cours sur la signification des couleurs te permettra d’y faire des annotations qui pourraient s’avérer utiles pour tes projets artistique futurs.
  • Si non, tu as toujours le temps de le faire. Rien ne t’oblige à te précipiter. Comme disait souvent Verlaine, ou un autre, je ne sais plus vraiment qui c’ était: « Demain est le meilleur jour… » (Tu constateras un ton ironique dans ma douce voix rauque :)

La colorisation est une technique complémentaire au cadrage et à la caractérisation du sujet. Harmonise les techniques et plus grand sera ton plaisir artistique.

LE LANGAGE DE LA COULEUR (Partie 3/3)

Adapté à la typographie, la morphologie, et tous les trucs en -ie- , les sciences cognitives traduisent nos perceptions émotionnelles. Le marketing est né de ce constat. La couleur de la boite de sucre rangée dans ton placard n’a pas été choisie par hasard. Au même titre que la forme des objets de notre quotidien, les couleurs sont aussi utilisées pour leurs perceptions psychiques.

Nous devons donc prendre en compte, toute la profondeur de ces sciences. Tu n’es pas obligé d’utiliser ce genre de technique mais il est important que tu en sois sensibilisé. D’ailleurs, nos goûts personnels sont liés à notre propre lecture de la couleur. L’artiste même est guidé intuitivement par ce phénomène de perception.

Ici, nous décrirons la perception occidentale. Les couleurs n’ont pas un sens universel. Il change selon les us et coutumes du peuple auquel nous appartenons. Le rouge, par exemple, est perçu de façon différente d’un terrien de chine à un terrien canadien. Nous sommes tous des frères humains, pourtant, nous percevons les choses différemment de notre voisin de palier. Nous pouvons faire des généralités en englobant un groupe particulier mais il y aura tout de même des différences de perception entre le beige de Wilfried et le coquille d’œuf de Simone. Ces différences sont dues à l’histoire et la sensibilité de chacun. La perception éducative de la couleur entre nécessairement en jeu. Comme nous avons généralement une éducation quasi voisine au sein d’un même panel ou groupe localisé, nous pouvons ériger certaines règles de perception psychologique.

Maintenant que nous avons tout ça en main, voyons ensemble comment en user et en abuser à souhait pour notre bon plaisir. Dans un premier temps observons la psychologie des couleurs et penchons nous ensuite sur leurs harmonisations.

LangageCouleurs3

La psychologie des couleurs

Nous nous pencherons vers les couleurs fondamentales soustractives puis, nous apporterons quelques nuances (cf. Le langage de la couleur Partie 1/3 et Partie 2/3).

 

Les primaires soustractives

BLEU:  Ça parait un peu cliché et pourtant, c’est bien la couleur préférée des hommes occidentaux. Sûrement pour des raisons simples, culturelles et répétitives. C’est d’ailleurs facilement vérifiable dans les maternités aux couleurs des grenouillères. C’est une couleur froide associée à l’eau, le rêve et à la paix. Elle inspire le calme, la sagesse et la sérénité. Le bleu inspire le voyage intérieur (spirituel) ou réel. Il permet apaisement, concentration et productivité.

Installe toi et observe le nu bleu de matisse un moment. Ferme les yeux et ressent en toi l’inspiration impulser les pensées vagabondes.

« Mariages heureux »: Le bleu se marie par opposition chromatique aux couleurs chaudes comme les beiges. Les marrons et terre de sienne sont magnifiées par les bleus clairs et turquoises. Ferme les yeux encore un moment et imagine toi installé(e) au bord de la mer turquoise de notre belle Corse où les eaux caressent l’ocre des rochers. Tu vois ce que je veux dire?!

  • Perception négative: la mélancolie est provoquée par les bleus foncés qui se nuancent vers les mauves.
  • Perception positive:  La fraîcheur, le calme, la sagesse, la sérénité, le rêve, la paix.

 

ROUGE: C’est une couleur chaude et controversée. Elle inspire ces sentiments opposés les plus forts. De passion et d’énergie, elle bouscule de sa puissance les émotions. Comme la rose et ses épines, le rouge est la couleur du sang et de l’amour. Elle ouvre les appétits des plus carnassiers. Observe les logos des géants de la restauration rapide. Ils jouent et nous incitent à la surconsommation alimentaire avec des méthodes de perception émotionnelle. C’est pas très beau tout ça, n’est-ce pas?!

« Mariages heureux »: Cette couleur s’assemble facilement aux nuances de marrons. Tu peux aussi la marier au noir comme l’a fait Jeanne Mas, dans les années 80′. Associé au bleu marine, tu le verras vibrer.

  • Perception négative: La colère, le sang, la violence, le danger, l’interdiction.
  • Perception positive:  La passion, l’amour, l’ardeur, l’exaltation, la gloire.

 

JAUNE: C’est une couleur chaude au ton vif, chargée d’énergie positive. Elle est la joie, le soleil et la fête. Le jaune incite le contact humain, l’échange fraternel et le savoir. Cependant, comme le jus de citron pique les yeux, le jaune est souvent la cause de fatigue oculaire. Contrairement au canari si mignon, il inspire aussi la tromperie, le mensonge et l’adultère. Le jaune est aussi la couleur des plus grandes richesses et s’apparente aussi au pouvoir et à l’égo.

« Mariages heureux »: Le jaune s’assemble avec les couleurs au ton proche du sien comme les blanc ou les beiges par exemple. Il peut aussi se marier au mauve et bleu foncé. Lié au vert il accentue le côté impérial et classieux.

  • Perception négative: Le mensonge, la traitrise, la tromperie, la méfiance, l’avertissement.
  • Perception positive:  Chaleur, puissance, gaité, optimisme, lumière, communication, savoir.

 

 Les secondaires soustractives

 

ORANGE: Issu du mélange du rouge et du jaune, le orange est une couleur chaude. Elle inspire confiance, dynamisme, vivacité et bienveillance. Elle facilite l’écoute et l’échange et insuffle de la créativité et la bonne humeur. Couleur optimiste par excellence elle est la couleur préférée de ton hôte. Ainsi, tu sais maintenant pourquoi j’ai intégré le orange dans la charte graphique de Dessiner & Croquer la Vie.

« Mariages heureux »: L’orange s’assemble aux nuances voisines. Il ne doit cependant pas être employé à outrance. Associé au bleu, le mariage est très chaleureux.

  • Perception négative: Peut paraître un peu rétro, désuet, « has-been » quoi!
  • Perception positive:  Joie, échange, optimisme, confiance, créativité.

 

VERT: C’est la couleur de l’espoir, de l’abondance, de l’argent et de la nature. Elle est la couleur de la chance sauf pour les comédiens qui l’associent par coutume à l’échec et à la mort. Molière serait mort en costume vert sur les planches. Comme quoi, les mauvais chats ne sont pas forcément tous noirs! Cette couleur inspire la fertilité et le naturel sain. Elle est apaisante et favorise la concentration tout comme le bleu.

« Mariages heureux »: C’est une couleur qui se marrie avec tout les tons naturellement présents dans la nature. Nos yeux habitués à cette couleur en ferait presque un caméléon.

  • Perception négative: La mort ou l’échec pour les métiers du théâtre. Un peu comme le lapin pour les marins mais ce n’est pas la même chose.
  • Perception positive: Espoir, chance, concentration, argent, fortune.

 

VIOLET: Cette couleur plaît au rêveur spirituel. D’un effet relaxant, elle apaise les angoisses. Par sa tonalité elle suscite aussi la sagesse, le succès et la richesse. Elle inspire aussi la mélancolie des souvenirs perdus.

« Mariages heureux »: Le violet se combine au blanc, marron doré et noir.

  • Perception négative: Solitude, mélancolie, manque.
  • Perception positive: La paix, la méditation, le rêve, la richesse (sens large)

 

Les couleurs complexes

Les couleurs complexes sont obtenues en mélangeant les couleurs primaires. Les couleurs secondaires en font parti comme les tertiaires et toutes leurs déclinaisons. Sans distinction particulière, voici quelques unes d’entre elles.

ROSE: Le rose est la couleur des grenouillères féminines. Issu d’un mélange de rouge et de blanc, il est romance, féminité et séduction. C’est une couleur situé entre sucre d’orge de la délicieuse Barbie et le déshabillé fushia de sa tante Clara Couguar. Couleur d’allégresse et de petites douceurs, il se doit d’être utilisé avec la subtilité d’une femme raffinée. Tu éviteras ainsi de tomber dans la niaiserie tapageuse. Petite remarque importante: C’est bien connu, les artistes ne sucent pas les glaçons! Quand par magie, tu observes au loin un éléphant rose, enlève tes lunettes de hippie, dépose tes psychotropes et tes fermentations d’éthanol sur la table puis écoute « La vie en rose », la belle chanson d’amour d’Édith Piaf. Tu auras un exemple naturel pour rendre tes jours couleur marshmallow.

« Mariages heureux »: Le rose se suffit presque à lui même. Cependant, mieux vaut en déposer une fine touche sur fond blanc. Il se marie aussi avec le vert et peut s’accompagner de jaune.

  • Perception négative: Niaiserie, immaturité, très féminin.
  • Perception positive: Romantisme, allégresse, gourmandise, jeunesse, raffinement, délicatesse.

 

BLANC: C’est la synthèse des couleurs lumineuses. Il exprime le « tout » et le « rien ». Il harmonise, équilibre et purifie. « Couleur » du mariage chez les occidentaux, il est virginité et pureté divine. Il est aussi synonyme d’élégance, de noblesse et de raffinement. C’est cependant dans l’excès qu’il demande à être marié. Trop de blanc, tue le blanc et lasse nos esprits agités.

« Mariages heureux »: Le blanc est heureux avec toutes les couleurs.

  • Perception négative: En occident, je n’en connais pas.
  • Perception positive: Pureté, virginité, divinité, mariage, spiritualité, élégance.

 

NOIR: C’est la synthèse des couleurs des pigments. Il symbolise le néant, la mort, la peur et la tristesse. Il absorbe toutes les couleurs du spectre lumineux. Il est rigueur et autorité. Ce n’est pourtant pas pour autant les seules symboliques émotionnelles perçues. Il peut aussi représenter l’élégance, la qualité, le raffinement et le luxe. Associé aux autres couleurs, il est aussi neutre que le blanc et accentue un coté classieux et stylé. Il rehausse et mets en valeur toutes les nuances qui l’accompagnent comme par magie.

« Mariages heureux »: Le noir est, lui aussi, heureux avec toutes les couleurs.

  • Perception négative: Deuil, tristesse, peur, obscurité, autorité.
  • Perception positive: Sobriété, charme, dandysme, énigme, magie, spiritualité.

 

GRIS: A première vue le gris est morne et monotone, cependant, comme le noir, il rehausse les couleurs avec élégance. Il représente la modernité par la matière. Accompagné de couleurs vives, il symbolise la sobriété artistique. Le gris est doux et calme, il s’associe avec quasiment toutes les couleurs. Il est sobriété et raffinement.

« Mariages heureux »: Le gris magnifie certaines couleurs tout comme le noir. Prend garde à éviter de le mélanger avec du vert foncé car tu aurais des surprises. Comment dire, plutôt inapproprié comme mélange!

  • Perception négative: Solitude, morosité, mélancolie.
  • Perception positive: Sobriété, modernité, paisible,

Au fait, c’est la bonne couleur de l’éléphant!

Déclinaison ARGENT: De même tonalité, il symbolise le pouvoir, la richesse et la modernité. De plus en plus, l’argent perd sa valeur mercantile pour adopter le style classe et contemporain du gris. Il n’a pas la perception négative de son associé grâce à sa brillance.

 

MARRON: Entre orange et or, le marron est la couleur de notre belle terre de joie. La terre nourricière qui demande respect et tolérance. Elle est rassurante et maternelle. Elle nourrit la flore et la faune. C’est une couleur neutre qui ne demande qu’à être harmonisée. Tu connais le gâteau au chocolat marshmallow? Mhmmm!

« Mariages heureux »: Sous nos pieds quotidiennement de manière brute ou manufacturée, les tonalités de marron s’associent facilement au turquoise, bleu clair, blanc, jaune, rose et violet. Naturellement associé aux verts, il peux varier vers l’ocre et le rougeâtre.

  • Perception négative: Pour certain(es), un peu caca quand même!
  • Perception positive: Douceur, naturel, fécondité, abondance, bonté.

Là, c’est plus la couleur du mammouth!

Déclinaison OR: Entre le jaune et le marron, il symbolise l’argent et la puissance, le pouvoir, la fécondité et la sécurité. Il est l’ensemble des bonnes perceptions du jaune et du marron. Cependant, il exprime aussi une certaine tendance à la cupidité. Utilisé à outrance, il peux paraître bling-bling ou kitch. Le rouge et le noir s’associent parfaitement avec l’or. Un autre mariage heureux: Le marron du bois et l’or est une union de noblesse naturelle de bon goût.

 

Harmonisation des couleurs

Comment s’harmonisent les couleurs?

Les informations suivantes sont à associer à la psychologie de la couleur. Ce sont des notions esthétiques subjectives correspondantes aux valeurs et coutumes occidentales. En revanche, elles prennent en compte la perception éducative et émotionnelle de manière inconsciente le plus souvent. Pour ainsi dire, c’est notre cerveau qui, à notre insu, recherche des liens physiques et physionomiques.

Plusieurs solutions s’offrent à toi pour harmoniser les couleurs facilement et parvenir à un résultat équilibré et séduisant:

  1. Tu as le camaïeu ou le ton sur ton. C’est la manière la plus simple. Si tu n’as pas encore abordé la couleur, c’est une bonne première approche. Travaille les nuances en monochrome comme avec un crayon graphite. Plus graphiquement, tu peux les superposer et jouer avec les contrastes de chaque tonalités comme pour rendre un effet aluminium par exemple.
  2. Ensuite, tu as la possibilité d’associer ta couleur de départ aux couleurs voisines analogues situées sur le cercle chromatique.

HarmoniePrimaire

 

  1. Une autre manière simple consiste à associer la couleur de ton choix à sa complémentaire. Tu les repèreras facilement par opposition visuelle sur ton cercle chromatique. Tu auras un effet intense de vibrance ou de brillance. Tu peux aussi inclure les deux couleurs voisines à sa couleur complémentaires. Cette variante inclura donc le rouge et l’orange tertiaires dans l’exemple ci-contre.

 

HarmonieTriangle

 

  1. Tu peux les marier en triangle. Regarde ton cercle chromatique à douze couleurs. Choisi ta couleur et observe ton triangle comme sur l’exemple ci-contre. Ici, se sont les trois couleurs primaires.

 

 

HarmonieCarre

 

 

  1. De la même façon que précédemment mais cette fois, en carré. Tu conte trois cases, trois fois. Tu devrais avoir trois couleurs à associer à la première.

 

Bien, te voilà au bout. J’ai presque tout donné là :)

Reste à voir les tonalités, les nuances et les pigments que je te propose de voir lors d’un prochain sujet. En attendant, si tu as des informations complémentaires, nous sommes toujours preneurs.

A ton clavier! Si tu n’as pas de question… Dis nous dans les commentaires ce que tu aimes dans la couleur et décris nous en trois mots ce qu’elle représente pour toi.

Liste de mots clefs: apprendre à dessiner, apprendre le dessin, dessiner facilement, cours de dessin, dessin facile, dessin simple, je dessine, croquer facilement, apprendre le dessin pas à pas, croquis facile, conseils, astuces, artiste, art, peintre, techniques, dessiner un drapé, volute, spirale, courbe, dégradé au graphite, crayon, se détendre en dessinant, zen, harmonie, couleurs, le langage de la couleur, synthèse additive, synthèse soustractive, couleurs complémentaires

4 thoughts on “Le langage de la couleur (partie 3/3)

  1. Charlotte
    25 février, 2015 at 21:59

    Super article très utile car cela fait longtemps que j’essaie de m’améliorer niveau couleurs, j’ai tellement d’admiration pour les gens qui la maîtrise parfaitement!
    (Pour le rose, féminité? Un défaut? c’est assez vexant x) )

    1. 28 février, 2015 at 13:57

      Bonjour et Merci Charlotte. J’avoue avoir été un peu fort sur le rose. Cependant, je ne parle pas de défaut typiquement féminin mais de la perception psychologique de la couleur dans mes exemples. Loin de moi l’envie d’être vexant. Je donne juste des exemples choquants pour accentuer et éclaircir sa possible perception négative. Après, je dis ça je dis rien. Tout est histoire de goût, de psychologie et de point de vue ;-)

  2. 8 janvier, 2015 at 11:14

    Jérôme a quand le tom1 de dessiner&croquer la vie ?

  3. Jessica
    25 décembre, 2014 at 16:19

    Bonjour, c’est un article vraiment interessant , je m’apperçois que je ne savais aboslument pas harmoniser les couleurs . L’une de mes couleurs préférées est le bleu car c’est la couleur du ciel de l’infini et du rêve.

Laisse un commentaire. C'est utile à tout le monde.