Pinceaux, touffes de poils et utilités ou Guide d’utilisation du pinceau

Pinceaux, touffe de poils et utilités ou Guide d’utilisation du pinceau est, comme son nom l’indique, un article totalement dédié aux pinceaux et à l’utilité de chacun d’entre eux.

Mal utilisé et mal choisi, le pinceau peut rapidement te compliquer la tache. Pour peindre, il est important, dans un premier temps, de bien le choisir et d’apprendre à l’utiliser correctement. Il existe beaucoup de formes de pinceaux, constitués de poils différents pour des utilisations très variées.

  • Tu découvriras, dans cet article, ce que tu dois connaître sur le pinceau et son utilisation. C’est un peu comme un guide de la bonne pratique du pinceau pour artistes. Je précise « pour artistes » car avec le temps et la fougue créatrice, tu auras vite fait de changer et adapter ton utilisation de l’outil pour obtenir des effets changeants. Moi-même, il m’arrive de peindre avec des pinceaux « bâtiment », des pinceaux à maquillage et d’autres objets dont le rôle premier n’est pas de peindre.
  • Tu reconnaîtras les poils du pinceau, les formes, leur utilité, leur technique de prédilection et comment en prendre soin (l’entretien).

Tu t’es sûrement déjà retrouvé(e) au rayon des pinceaux dans un magasin de loisirs créatifs en te posant ce genre de questions:

  • Mais pourquoi diable arrache t-on les poils de Martre!? Et qui est Marte d’abord?
  • La mangouste, le putois, le blaireau sont tranquilles en forêt, pourquoi allons nous les embêter?
  • Comment s’appelle le mec qui arrache les poils du bœuf, de la chèvre, du cheval ou du poney? Est-ce que c’est un métier?
  • Quel gabarit a le mec qui s’occupe de l’ours d’Alaska et le tigre du Bengale?
  • Pour les poils du loup, y a t-il quelqu’un qui se déguise en chèvre?
  • Peut on vraiment mélanger la chèvre et le loup? (ah non oups, c’est la chèvre et le choux!)

Sans parler de ceux que je n’ai pas cité comme le sanglier ou le lièvre.

Il existe des pinceaux à poils synthétiques, pourquoi et pour quelles circonstances les utiliser au détriment des poils d’animaux en hiver?

Sais tu que l’on utilise aussi les plumes??? Un truc de dingue, moi j’dit!!! Il existe une plume, si rare sur le canard que certains chinois se forceraient à en manger!!! Laqués en plus!?! La démarche est compliquée. T’imagines?!  Les pauvres…

Trêve de bavardage, retournons à nos moutons :)

 

Définition:

C’est un outil à poils, utilisé pour étaler de la peinture ou tout autres médiums ou principes picturaux.

Oui, je sais, ma définition est un peu courte. Si tu souhaites quelque chose de plus alambiqué, tu devrais aller voir Robert ou Wiki. L’important n’est pas la définition mais plutôt l’usage que l’on en fait à mon avis. :)

Comment le pinceau est-il composé?:

CompositionPinceau

Le pinceau possède trois parties:

  1. Le manche – On en trouve de toutes les formes et matières, cependant ils sont principalement fait en bois ou en plastique.
  2. La virole – Elle est, dans la plupart des cas, en métal. Certains pinceaux possèdent une virole en plastique serrée par deux fils de fer. Comme le « petit gris », par exemple, utilisé en aquarelle pour ses qualités de trempe. Avant l’arrivée des viroles en fer et plastique, elles étaient faites de plumes cerclées de fils laitons.
  3. La touffe – C’est le nerf de la guerre! C’est la réponse aux questions précédemment posées. Constituée de différents poils qui lui confèrent différentes qualités comme la raideur, la tonicité, la réserve, la souplesse,etc.

Tu l’auras compris facilement, le plus important est la touffe bien qu’elle devra être bien maintenue par la virole sur le manche pour éviter de parsemer ça et là des poils sur le tableau. C’est plutôt agaçant, n’est-ce pas? Les poils dont elle sera constituée devront être de bonne qualité, comme indiqué plus haut.

 

Les formes principales:

Le spalter: Il s’apparente au rouleau. il est utilisé principalement pour les travaux de bâtiment, pour étaler le vernis ou pour les travaux de peinture (rechampissage par exemple). A toi appartient le choix de l’utiliser aussi. Tu fais comme tu le sens. Juste une petite remarque utile, je pense: –Si tu es une femme, ne l’utilise pas pour te maquiller.

La brosse: C’est l’outil du maquillage et de l’artiste peintre, calligraphe, illustrateur, etc.. Poils épais, poils fins, poils courts, poils longs, poils naturels, poils synthétiques. C’est comme les macarons ou le cochon, il en existe de toutes les couleurs et de toutes les tailles. Parmi les brosses, tu trouveras:

  • Les ronds (ROUND)
  • L’herbe folle (RIGGER)
  • Les plats longs (FLAT)
  • Les carrés (BRIGHT)
  • Le biseauté (ANGLE)
  • L’éventail (FAN)
  • La langue de chat (FILBERT)
  • L’humidificateur ou mouilleur (MOP)
  • Le feutre-pinceau ou stylo-pinceau avec ou sans réservoir
  • Les silicones (COLOUR SHAPERS)

 

Tableau des poils de touffe et utilités:

Jolie titre n’est-il pas? J’ai préféré présenter sous forme de tableau les principaux poils. Je trouve ça plus clair et plus pratique à utiliser. Dis moi ce que tu en penses dans les commentaires.

1-FormesPinceauxEntretien

 Tableau de qualité des poils

2-LesPoilsPinceaux

Autres précautions importantes d’entretien et stockage de nos beaux outils pour une conservation optimale:

  • Si la fatigue se glisse en toi durant l’acte créatif, jamais tu ne poseras ton pinceau virole contre terre. Il existe des supports pour pinceaux et si tu n’en as pas sous la main, fabriques-en un.
  • Après nettoyage de ton pinceaux, laisse le sécher allongé, tête en bas avec la virole libre de s’égoutter.
  • Une fois sec, traite ton pinceau avec le plus grand des respects. Si tu l’enroules ou si tu l’enfermes, veille à ce qu’il puisse respirer.

Te voilà informé(e) pour t’équiper sans te tromper. Si tu vois un truc à dire pour nous en apprendre un peu plus, nous sommes tous preneurs. Déballe tout dans les commentaires.

 

Liste de mots clefs: apprendre à dessiner, apprendre le dessin, dessiner facilement, cours de dessin, dessin facile, dessin simple, je dessine, croquer facilement, apprendre le dessin pas à pas, croquis facile, conseils, astuces, artiste, art, peintre, techniques, crayon, pochoir, dessin débutant, pochoir simple, pinceau, comment utiliser un pinceau, repère, technique, peinture

2 thoughts on “Pinceaux, touffes de poils et utilités ou Guide d’utilisation du pinceau

  1. 11 septembre, 2014 at 13:34

    J’ai appris plein de choses! Je trouve les tableaux un peu difficiles à lire pour mes vieux yeux!
    A moi de t’apprendre un truc: la bécasse possède une plume qui servait à certains peintres à signer. J’en ai quelques unes mais je ne sais pas les utiliser.
    Merci pour ces informations.
    A bientôt.

    1. 11 septembre, 2014 at 13:40

      Merci Marie-Paule pour ton retour et pour les infos complémentaires sur la bécasse. C’est la plume du peintre, c’est ça? Il semblerait qu’elle soit utilisée pour l’encre ou l’aquarelle et qu’elle soit à usage unique. Ce serait l’étendard de la plume qu’on utiliserait comme la touffe d’un pinceau. Contrairement aux plumes d’oies, de dindes, de faisans ou d’autruches qui elles, sont utilisées pour l’écriture et la calligraphie.
      Tu dois pouvoir la monter sur un porte-plumes ou un porte-mines, je pense. Tiens nous au courant des tes expériences Marie Paule ;)
      As-tu remarqué que tu as la possibilité de cliquer sur les tableaux pour les afficher en plus grand?
      Tu peux même les imprimer.

Laisse un commentaire. C'est utile à tout le monde.