Ombre et lumière 1

CoeurDuCheminCutL’ombre et la lumière sont les composantes essentielles du dessin figuratif. C’est une  technique qui te permettra de donner du réalisme à ton sujet, de donner une atmosphère particulière ou encore, de traduire des sentiments. Le contraste rendu, que se soit en couleur ou en noir et blanc permet à l’artiste de tromper l’œil du spectateur.

Suite aux différents exercices que tu as fait dans la rubrique premiers pas ou dans l’article sur les volumes, tu t’es familiarisé avec le dégradé. Tu as aussi fait des recherches de texture avec ton crayon graphite.

Enfin… si tu es sérieux(se);) et que tu as suivi un ordre logique dans ta recherche de perfectionnement.

Il est temps maintenant de voir comment agit et interagit la lumière et l’ombre face à la matière. Avec un peu d’observation, on remarque que la lumière transforme les couleurs et la matière.

Plus qu’une simple source d’éclairage, elle peut tour à tour, déformer la matière, opacifier le translucide, transformer le marron foncé en orange vif, faire disparaître des arbres, des montagnes ou même l’horizon. La nature montre, à qui veut le voir, l’étendu de ses pouvoirs magiques.

A nous artistes de tenter de l’honorer en faisant de notre mieux pour la représenter de façon figurative ou abstraite. Si le dessin en soi, est, avec le temps et la pratique, une épreuve facile, l’art de transmettre la lumière et de l’allier à l’ombre est plus délicat.

Dans l’article sur les volumes, j’ai essayé succinctement, de te montrer la manière dont la lumière agit sur les faces de l’objet. Maintenant, il est temps de voir comment la projection de la lumière fait naître l’ombre et nous emmène à l’observer comme un point de départ. L’ombre n’est autre que la résultante de la lumière. Donc dans chaque sujet que tu aborderas à partir de maintenant, il te faudra le prendre en compte et l’utiliser comme point de repaire.

Tout d’abord distinguons deux sortes d’ombres:

 

  • L’ombre propre = l’ombre produite par l’absence de lumière directe sur l’objet dessiné.
  • L’ombre portée = l’ombre produite par la lumière celle qui est projetée sur le sol ou sur un autre objet.CubeOmbres

Nous avons vu les effets de l’ombre propre sur les faces du cube et des autres formes primitives dans l’article dédié au volume.

style= »display:inline-block;width:468px;height:60px » data-ad-client= »ca-pub-0654372825569116″ data-ad-slot= »4589917841″>
A/ Les ombres propres:

  • Les faces des surfaces planes se colorent de façon plus ou moins homogène. Sous l’effet de la réverbération, il arrive qu’elles ne profitent pas toujours de la même luminosité. (cf. le dernier dessin de la page = l’ombre portée sur une surface non plane).
  • La distance et la profondeur de champs modifient l’intensité de la teinte. Plus le sujet s’éloigne, plus la teinte s’éclaircit (c’est du à la perspective atmosphérique, cf. étape 1 et 4 dédié à la perspective).
  • L’ombre propre est plus claire que l’ombre portée.
  • l’intensité de la lumière naturelle varie selon la position géographique, le temps et les saisons.

B/ Les ombres portées

  • Les ombres portées sont différentes selon l’origine et la forme de la source de lumière.
  • Si le soleil est la source de lumière, l’éclairage est parallèle
  • Si la source de lumière est  une lampe ou une bougie par exemple, et qu’elle ne se trouve pas trop loin, alors l’éclairage est conique (voir le chapitre suivant: Tracer un ombre portée).

L’ombre portée est plus complexe à tracer. Voici une explication plus précise:

TRACER UNE OMBRE PORTÉE sur une surface plane:

  1. Dans un premier temps, décide de l’origine de la source de lumière. Elle te permettra de choisir l’orientation de l’ombre, (pour l’exemple, l’origine est le soleil, donc l’éclairage est parallèle, les lignes aussi);
  2. Repaire les arêtes et les sommets de l’objet. Elles te serviront à délimiter les limites extérieures de l’ombre;
  3. Trace les lignes repaires parallèles (non appuyées), partants des sommets selon l’origine de la source (le soleil);
  4. Trace les lignes repaires, selon l’orientation de l’ombre choisie, à partir des sommets et arêtes de la base;
  5. Enfin, relie les entre elles, tu obtiens les limites de ton ombre.
  6. Y a plus qu’à! (colore les ombres propres et le ombres portées :))ExoOmbres1

Si la source de lumière est une lampe ou une bougie, tu dois prendre comme repaire l’origine de la lumière et non pas son orientation. Ensuite, trace les parallèles des arêtes supérieures de ton sujet.

ExoOmbres2

Il peut y avoir des variantes si:

  • Le sujet n’est pas un cube :)
  • La sur face au sol n’est pas plane et ça arrive…

Comment faire alors? C’est simple:

Si ton sujet n’est pas un cube:

  1. Repaire l’origine de la source de lumière et la partie supérieure de l’objet.
  2. Repaire ensuite les arêtes et les sommets et les courbes de l’objet. Elles te serviront à délimiter les limites extérieures de l’ombre comme tu l’as vu dans l’exemple précédent;
  3. Puis reprend les étapes 3 à 6…

Si la surface support n’est pas plane:

  • Fait comme précédemment les étapes 1 à 4. C’est au moment de relier l’ombre que tu devras ajouter une étape.
  • Repaire les arêtes, les sommets et les courbes du support.
  • Reporte les, ce sont elles qui donneront les verticales de ton ombre.OmbreEtLumiere-Claustra

Dans l’exemple ci-dessus,

  • La ligne bleue courbe correspondraient à l’ombre du claustra si ses ombres portées étaient projetées sur une surface plane. L’arrondi du sommet serait reflété au sol de la même façon.
  • Les lignes oranges correspondent à l’ombre tel qu’elle est projetée. A chacun des croisements de l’ombre et d’une contremarche, elle retrouve sa verticalité. Elle suit donc la même direction que les angles latéraux supérieurs. Celle  de l’origine de la source: le soleil.

Alors… qu’en penses tu? Laisse moi un commentaire si tu n’as pas compris quelque chose. Et si tu as tout compris, tu peux aussi… Ça fait toujours plaisir.

La suite dans Ombre et Lumière 2

Liste de mots clefs: apprendre à dessiner, apprendre le dessin, dessiner facilement, dessin facile, dessin simple, je dessine, croquer facilement, apprendre le dessin pas à pas, croquis facile, conseils, astuces, artiste, art, peintre, techniques

16 thoughts on “Ombre et lumière 1

  1. 26 janvier, 2017 at 10:33

    Merci pour cette mise en lumière efficace. C’est simple mais il fallait le savoir, avec un peu d’expérience je pourrais mieux maîtriser les ombres d’objet complexe. Ça m’a été très utile de voir l’exemple du claustra pour comprendre comment se porte une ombre sur un sol non plane. Je vais aller voir Ombre et Lumière 2 :-D

    1. 26 janvier, 2017 at 12:01

      😉

  2. 27 mai, 2016 at 07:42

    Super… merci beaucoup. Dans le cas où l ombre portee se trouve sur le sol et SUR LE MUR VERTICAL??? Quelqu un pourrait me l expliquer, svp. Merci infiniment

    1. 28 mai, 2016 at 11:52

      Pour la projet ion de l’ombre sur le sol, rien de plus simple: en considérant que le sol soit plan, tu dois tracer les horizontales qui qui partent de la base de ton objet et qui rejoignent les lignes qui partent du sommet en suivant la direction de l’éclairage.
      Pour les projections sur un mur c’est presque la même chose sauf que tu relies les lignes d’éclairage aux lignes verticales qui partent de la base du mur…
      Si tu es coincée à nouveau, n’hésites pas à demander.

  3. Mamimo
    1 mars, 2016 at 04:47

    Je ne comprends pas à quoi correspond x, y, z, dans l’explication de l’ombre portée.
    Merci de me répondre.

    1. 1 mars, 2016 at 09:10

      Bonjour Mamimo,
      X, Y et Z font référence à la représentation 3D ou physique de l’emprise de l’ombre sur les surfaces avoisinantes.
      X est le « guide » des horizontales (toutes les horizontales seront parallèle à X);
      Y est le « guide » des verticales (idem, les verticales sont toutes parallèle à Y);
      et enfin Z est le « guide » des profondeurs (pareil).
      Petite précision cependant: Il arrive dans certains cas de figures que les droites ne respectent pas leur guide. Exemple: regarde à travers un verre translucide avec motifs sculptés. L’irrégularité du volume par lequel tu observe ton sujet provoque des déformations. C’est génial…non!?
      ;-)

  4. beke
    14 janvier, 2016 at 19:57

    j’ai compris ta technique de dessin pour mettre de la lumière sur un corps
    merçi beaucoups

  5. MIbZ
    8 juillet, 2014 at 04:24

    Message noctambule XD
    Enfin je tombe sur un tuto qui est simple et constructif merci ^^

    1. 8 juillet, 2014 at 07:43

      ;)

  6. MT*
    19 avril, 2014 at 19:24

    Excellent, l’explication qu’il me fallait, merci encore une fois.
    Cela parait tellement plus simple avec vous ;)

    1. 20 avril, 2014 at 10:10

      Avec plaisir MT*

  7. myria
    12 octobre, 2013 at 14:17

    Mille merci, cela m a bien aide a mieux comprendre cette ombre projetee. Bonne continuation.

    1. Jérôme
      12 octobre, 2013 at 17:00

      Merci Myria

  8. Nelynn
    21 février, 2013 at 07:52

    Merci beaucoup, ça m’a été très utile pour mieux connaître cette technique.

    1. Jérôme L.
      21 février, 2013 at 17:31

      Merci à toi Nelynn. Tout le plaisir est pour moi. Passe voir Ombre et Lumière 2 si ce n’est pas déjà fait. ;)

Laisse un commentaire. C'est utile à tout le monde.