Le dessin Zen ou comment se détendre en dessinant

C’est bien connu, le dessin aide à se détendre et permet l’évasion. Bien que ce ne soit pas son but premier, nous pouvons cependant l’apparenter à une technique de bien-être. Il procure détente et lâcher-prise.

Des disciplines techniques liées à cet état de détente, bien-être ou béatitude fleurissent: Zentangle, Dotline, Rosaces Zen.

C’est à la mode, il existe même des coloriages zens pour adultes ou « coloriages difficiles pour les grands ».

 



 

Mettons nous en situation:

_ »Julie passe moi les feutres que j’ai achetés à la rentrée.

_Oui maman, mais je voulais faire mes coloriages de mode « Top Style  » :(

_C’est très important Julie! Je dois faire mes coloriages difficiles pour les adultes. Mon Yogi m’a prescrit des exercices pour l’ harmonie de mes chakras!

_ On peut les faire ensemble maman?! ;)

_ Bon d’accord, mais surtout ne touche pas aux miens, ils sont sacrés et pas de ton âge!!! « 

Bien vu, la détente en famille. On est pas rendu! Mais bon, je dis ça, je dis rien :)

Pour être sérieux et pour que je puisse t’en parler, j’ai essayé. Ne te moque pas, c’était juste pour ne pas me coucher trop bête. Un soir calme et pluvieux, installé sur la table de la salle à manger, j’ai choisi un exemple de style Op Art. Après une heure de coloriage, impossible de dormir! Mes yeux dansaient la chamade et frisaient le mouton comme si j’avais passé la nuit dans une boite techno avec l’éclairage néon noir en pleine face. Je ne suis pas certain de recommencer un jour.

 

Sans rire, ici, je te propose de faire un tour rapide sur certaines de ces disciplines. Je pense sincèrement qu’elles peuvent être une bonne source de bien-être, mais aussi et surtout, une source d’inspiration importante pour la création.
D’inspiration naturelle, spirituelle, figurative ou abstraite, ces disciplines ont toutes des vertus anti-stress. Pas forcément réalistes, elles possèdent souvent des motifs répétitifs et demandent principalement d’harmoniser les formes et les couleurs.

LE MANDALA (cercle):

Mandala

Mandala

C’est avant tout une discipline spirituelle bouddhiste créée essentiellement pour la méditation. Les plus complexes sont en trois dimensions (volumes/degrés d’illumination), un peu comme du Land-art très poussé. L’essence spirituelle et la technique en sont si complexes que le méditant se confond et grandit avec l’évolution de l’œuvre tout en récitant des mantras. Chaque détail a sa signification et seuls les grands érudits en connaissent les secrets. Cet art souligne les croyances profondes du bouddhisme qui considère l’évolution humaine comme altruiste et dirigée vers l’éveil. Une fois terminé, le Mandala n’est pas signé. Il est détruit sans même considérer la beauté, le temps ou les efforts qu’il aura fallu à sa complexe construction. Ce geste symbolise l’impermanence des choses et enseigne le détachement matériel.

LE ZENTANGLE (Gribouillage inspiré):

Zentangle

Zentangle

Contrairement à la discipline précédente, c’est un exercice de détente par le gribouillage. Attention, le gribouillage a une valeur graphique et n’est pas considéré comme laid et à jeter à la corbeille. Gribouille est très mignon et en plus, c’est un maître zen! Si tu ne connais pas le non ou la discipline, sache que tu l’as sûrement déjà pratiqué. Machinalement en cours ou en conversant au téléphone avec l’administration française. Certaines règles et notions sont à respecter. S’aventurer au gribouillage sans penser au résultat final, telle est la consigne à suivre pour accéder au bien-être insufflé par le Zentangle. Inspiré de « nature botanique » ou de « moteur mécanique », il est organisé et harmonieusement disposé. Il est essentiellement en noir, blanc et dégradé, mais rien ne t’empêche d’y rajouter de la couleur si tu le souhaites.

LE DOT LINE (ligne de points)

Dotline

Dotline

C’est l’art de dessiner ou d’écrire par le point. Rien de neuf, c’est ni plus ni moins que du pointillisme remanié – motifs géométriques spirituels ou pas, inspiration botanique, mécanique ou autres. Il est revenu à la mode avec la démocratisation du tatouage. Certains tatoueurs sont spécialisés dans la représentation géométrique par le point et sont devenus vraiment très bons. Va voir le site de Chaim Machlev « points à la ligne » ou Dots to line pour t’en rendre compte. C’est un artiste tatoueur qui marie lignes, points et motifs au corps humain à merveille. Sinon, d’autres artistes jouent aussi avec des feutres à pointes fines sur papier et le résultat peut être tout aussi impressionnant exemple: MigueL Endara.

LE COLORIAGE ZEN

Coloriage zen pour adulte

Coloriage zen pour adulte

Issu de notre nouvelle ère, créé pour les primates hyper-stressés que nous sommes devenus, le coloriage zen n’a que le nom. Il est une création ou une évolution du coloriage pour enfants, créé pour les mamans et papas frustrés qui zieutent avec envie les cahiers de coloriage de leurs tout petits. Tous les moyens sont bons pour ramener notre esprit à la douceur et au calme de l’enfance. C’est une discipline moderne qui s’inspire d’art, de nature, d’érotisme, de civilisation, de religion, etc. Le but est d’harmoniser les couleurs selon l’humeur du moment. Certains y verrons une ressemblance profonde avec le Zentangle, cependant ici, le coloriage est la seule tache à accomplir. Rien à dessiner ou très peu. Ça varie selon les éditeurs. Ils sont sous forme de cahier de coloriage. « Seulement, ce n’est pas pour les enfants, Na!!! »

 

Tu es prêt(e) à tester une technique ou tu en as déjà testée?! Raconte nous en deux mots ton expérience dans les commentaires. En espérant que ça ne sera pas autant psychédélique que pour moi :)
Liste de mots clefs: apprendre à dessiner, apprendre le dessin, dessiner facilement, cours de dessin, dessin facile, dessin simple, je dessine, croquer facilement, apprendre le dessin pas à pas, croquis facile, conseils, astuces, artiste, art, peintre, techniques, apprendre à tatouer, tattoo, drapé, dessiner un drapé, volute, spirale, courbe, dégradé au graphite, crayon, se détendre en dessinant, zen, harmonie

8 thoughts on “Le dessin Zen ou comment se détendre en dessinant

  1. Myriam
    14 juillet, 2015 at 09:51

    Bonjour Jérôme
    J’ai tout lu, et j’ai ainsi connu de nouveaux mots, par contre il y a une polémique avec mon mari au sujet du mot aire qui désigne en général une surface plane, et là peut être que c’est « ère » qui désigne une époque. Qu’as-tu voulu dire ?

    1. 14 juillet, 2015 at 11:38

      Bonjour Myriam et ton mari
      Tu as raison, il y avait bien une coquille. Je parle bien ici de notre nouvelle ère. N’hésite pas à me recontacter si tu en trouves encore. Bonne lecture et va prendre l’air de temps en temps avec tes crayons. C’est la saison!
      A plus

  2. 17 septembre, 2014 at 18:43

    J’ai découvert le zentangle il y a 3 mois. Depuis je suis un peu accro. C’est très agréable et on a le plaisirs de parvenir à des résultats très satisfaisant (en tout cas à mes yeux) sans avoir jamais pratiqué le dessin. J’ai fais une petite galerie de mes premières réalisations sur Flickr. J’ai deux sœurs qui le pratiquent et c’est un nouveau sujet d’échange entre nous. (pour ceux que cela intéresserait , voici le lien vers ma galerie sur Flickr (https://www.flickr.com/gp/a-revoir/A6Dw09/)

    Christine

    1. 18 septembre, 2014 at 08:20

      Ta galerie est bien fournie et très captivante. Ton travail au crayon à papier donne un effet intéressant. En jouant avec les formes et les volumes, tu accentues le relief. C’est naturellement magique. Merci de nous faire partager ton expérience du Zentangle Christine ;)

    2. Didier
      23 septembre, 2014 at 11:09

      Bonjour Christine,

      Très impressionnante, ta galerie ZT ! Voici l’adresse de la mienne, que j’ai laissée un peu de côté depuis que je suis accroc au dessin et à l’aquarelle. (https://www.flickr.com/photos/triskell314/sets/72157632863885470/)

      Didier

      1. 23 septembre, 2014 at 13:39

        Bravo à vous deux! Il semblerait que nous soyons en présence de deux experts du Zentangle ;)

  3. Didier
    16 septembre, 2014 at 11:01

    Bonjour Jérôme,

    Pour moi, le zentangle a été la première porte ouverte sur les arts graphiques. Je m’y suis intéressé par hasard, alors que j’étais en convalescence et je l’ai pratiqué intensément pendant deux ans. C’est, de fait, très zen et cela exige vraiment peu de matériel (quelques feutres et du papier dessin). Malgré le terme « gribouillis », c’est une discipline exigeante et une démarche qui favorise la créativité : ni brouillon, ni gomme. Tout est dans l’instant.
    C’est aussi un excellent tremplin vers les autres disciplines, puisque je m’intéresse maintenant au dessin et à l’aquarelle.

    Merci pour tes articles, tes cours et tes conseils.

    1. 16 septembre, 2014 at 11:12

      Complètement! Gribouille est bien un maître Zen et il ouvre les portes de la créativité.
      Ravi de t’avoir parmi nous et Merci de partager ton expérience Didier.

Laisse un commentaire. C'est utile à tout le monde.