Perspective Facile – Etape 8

Tu as vu dans les articles précédents, comment utiliser la perspective frontale et la perspective oblique. Cet article va te montrer comment aborder tout les autres points de vue et te permettra d’être réellement à l’aise avec la perspective et le Fisheye.


A tes crayons, c’est à toi de dessiner maintenant!

Abordons la dernière ligne droite pour simplifier la compréhension des phénomènes de perspective et des tours de magie que nos cerveaux appliquent furtivement.

Avec un peu d’imagination, tu appliqueras les règles de la perspective à tous genres de sujet et à toutes dimensions. Dans l’infiniment grand comme dans l’infiniment petit, les règles de la perspective sont les mêmes.

Dans Perspective Facile Étape 2, tu as eu une présentation sommaire de toutes les perspectives et du vocabulaire qui s’y attache. C’est aussi dans ce chapitre que je t’ai parlé du Zénith et du Nadir. Ces derniers entrent en scène pour le dessin d’une perspective aérienne ainsi que pour les différentes visions en mode Fisheye ;)

 

LA PERSPECTIVE AÉRIENNE

Nous avons vu ensemble que c’est elle qui paraît être la plus juste à notre perception visuelle même si elle représente une vision synthétisée inconsciente susciter par la magie de notre cerveau (cf. Étape 1 La maison de Cadaquès).

C’est aussi un choix de cadrage que les photographes ou les cinéastes nomment: La Plongée (pas comme dans le Grand Bleu de Luc Besson – si tu ne l’as pas et que tu souhaites le revoir :)) et La Contre-plongée.

Petit rappel: Toutes les lignes de fuites se dirigent vers son point de fuite respectif. Il peut être vertical, horizontal, zénithal ou son ami Nadir. (Oui, je sais, ça ne veut rien dire seulement, je ne connais pas l’adjectif du Nadir. Si tu l’as en tête, laisse le dans les commentaires. Nous t’en serons tous reconnaissant ;))

Si tu souhaites te rendre compte par toi même:

  • il te suffit de t’allonger au pied d’une armoire ou de te rapprocher de l’angle d’une maison ou d’un immeuble en regardant le sommet et tu verras ainsi l’apparition du Zénith. C’est la Contre-plongée. L’effet amené donne l’impression à l’observateur d’être tout petit, telle une souris ou une fourmi, face au Géant Vert. (Va voir le logo de Dailymotion. C’est l’exemple typique en jaune.) Ça donne une impression de Soumission
  • Tu peux aussi observer le Nadir (comme son nom l’indique en arabe, c’est le contraire (l’opposé plus précisément)). Essaie de l’observer en posant la joue à l’angle d’une commode face vers le pied. Je te déconseille vivement de monter sur le toit d’un immeuble pour faire la même chose grandeur nature. En revanche, tu peux aussi l’observer si tu monte dans la cabane d’Arthur, le benjamin de la famille, et que tu observe la maison ou l’arbre d’à côté. Si ce que tu regarde s’amenuise comme une queue de billard vers le bas, tu l’as! C’est la Plongée. Tout autour de toi est de petite taille. C’est toi le Géant Vert (ou King-Kong, tu choisi). L’effet amené est la Domination.

Si tu n’as pas saisie mes explications tordues, regarde les croquis suivants:

LA CONTRE-PLONGÉE:                                   LA PLONGÉE:

Pers-Aerienne

Le même sujet avec 2 vues différentes.

La position de l’observateur reste la même. A la différence prêt qu’il prend de la hauteur.

 

Les étapes de la construction d’une perspective aérienne:

  1. Tu dois d’abord décider de ton point de vue. C’est le premier choix à faire ou a observer si tu souhaites reproduire ce que tu vois sur le vif. C’est là que Nadir et-ou Zénith se pointent!
  2. Tout comme pour la perspective oblique, les horizontales se dirigent vers les points de fuite: gauche ou droite selon le côté concerné. (cf. Étape 7 d’où tout est super bien expliqué ;))
  3. C’est ici que le changement s’opère. Les verticales se dirigent vers le Zénith ou le Nadir suivant le choix que tu auras fait au préalable.

Pour la Contre-plongée, ce sera le Zénith.

Pour la Plongée, ce sera le Nadir.

C’est aussi simple que ça: A toi de jouer!

Entraîne toi sur n’importe quel sujet de l’infiniment grand à l’infiniment petit ou l’inverse. Les lois et techniques sont les mêmes partout. Ensuite reviens pas ici. J’ai d’autres petites choses à te montrer.

Te revoilà. Super!

Maintenant que tu gonflé(e) à bloc et que tu maîtrises la perspective aérienne, je te propose quelques petits conseils et astuces utiles avant de t’expliquer comment dessiner un FishEye:

 

*Comment dessiner un toit en perspective?

 

C’est très simple et tu vas voir rapidement que tu sais déjà le faire. Dans cet exemple, imagine toi en situation. Tu es dans le jardin de Tante Anushka, allongé(e) dans le hamac, à l’ombre des pins et tu observes, en apesanteur, une tête de chat apparaissant à la lucarne qui guette la pie sur l’épi. C’est bon, tu y es là?

Exemple pour une perspective oblique (la démarche est identique pour les autres).

Toits-en-perspective

 

  1. Dans un premier temps, tu dois dessiner un rectangle en perspective oblique qui représentera la maison à couvrir.
  2. Repère la face du plancher des combles. (En gris dans l’exemple ci-contre.)
  3. Ensuite, tu as plusieurs solutions selon la toiture:
  • Pour une toiture deux pentes, trace le pignon (le coté vertical) et prolonge (repère les sections en bleu dans l’exemple).
  • Pour une toiture à quatre pentes et un épi, retrouve le centre. Trace les diagonales du plancher. Tu n’as plus qu’à surélever l’épi et y relier les arêtes des pentes.
  • Pour une toiture à quatre pentes à deux épis, repère les sur le plancher en le divisant en quatre puis, surélève les épis et joint les bords de la maison.

 

*Comment dessiner des Arches à intervalles réguliers?

Le but, dans ce genre d’exercice est de dessiner des intervalles réguliers. Que se soit au sol ou sur un mur, la technique reste la même. Tu dois juste pencher la tête.

Non, je plaisante. C’est la feuille que tu dois tourner. C’est exactement la même chose que de dessiner un damier. Souviens toi Perspective Facile étape 6. Le dessin de la porte du palais à Marrakech.

Petit récapitulatif pour dessiner des intervalles réguliers en profondeur: (Sans tourner la feuille ;))

8-6-ArchesEnPerspective

  1. Trace l’horizon et repères-y ton point de fuite O. Utilisons une perspective frontale pour simplifier l’exercice. La démarche reste identique dans tout les cas.
  2. Trace des repères à égale distance sur la première arête verticale. (Celle au premier plan dans l’exemple – complètement à gauche)
  3. Trace ensuite, une ligne verticale pour aller chercher le Zénith O’ (en bleu dans l’exemple – la distance est approximative. Il doit être en hauteur par rapport au sujet). Attention: l’exemple utilise le Zénith uniquement pour la division de l’espace et ne sera pas utilisé pour y relier les verticales.
  4. Trace la face de ton mur et les fuyantes vers le point de fuite de l’horizon O. Tu dois obtenir parallélépipède qui s’enfonce vers le point de fuite. Comme si tu entrais dans une ruelle.
  5. Pour le diviser en partie égale, tu dois tracer les diagonales (bleues dans l’exemple) et placer les verticales parallèles à la première arête. Ça y est, c’est fait. Il n’y a plus qu’à réitérer la manœuvre autant de fois que nécessaire.

Bien, il est temps maintenant de voir comment dessiner un FishEye. Tu vas voir c’est plutôt simple et tu va vraiment t’éclater.

 

LE FISHEYE

Comme pour les autres perspectives, le Fisheye possède des spécificités techniques à intégrer. Une notion importante à connaître, c’est que le terme lui même, indique que l’observation se fait à partir d’un œil de poisson.

Ouh! tu vas me dire.

Évidement, je me doute que tu sais ce que veux dire le mot. En revanche ce mot implique aussi qu’à partir de cette œil de poisson, toutes les perspectives et les points de vue sont possibles. C’est à dire que tu pourras distinguer, à travers la vision de Némo, une perspective aérienne et une perspective biaise. Sinon ce ne serait qu’une vue de l’esprit et une interprétation artistique.

Les FishEyes que tu as vu dans Perspective Facile Étape 2,  sont des représentations de perspective oblique. Une perspective aérienne aurait un point de vu haut visant le sol et laisserait l’impression d’observer une planète vu d’un gratte-ciel.

Perspective oblique du Fisheye:

Cette vue est la plus difficile à reproduire. Elle demande de distinguer précisément les horizontales, les verticales et les faces. Zénith et Nadir dansent et virevoltent. A toi de danser avec eux pour les repérer. Toutes les lignes sont courbes. C’est le monde de la rondeur. Ça glisse grave!

8-3-Fisheye                 FisheyePersOblique

Technique:

  1. Dessine une sphère (ou utilise la grille)
  2. Divise la en quatre parties égales
  3. Trace quelques lignes courbes repères avec une orientation horizontale
  4. Trace quelques lignes courbes repères avec une orientation verticale
  5. Pour la construction, c’est comme une perspective oblique à la différence prêt que tu as 5 points de fuite. :D
  • Le point de fuite central attire toutes les lignes courbes horizontales « parallèles » à ton regard.
  • Les 2 points de fuites des extrémités horizontales attirent les lignes de fuite courbes « perpendiculaires » à ta vision.
  • Les 2 points de fuites des extrémités verticales attirent les lignes verticales quelles qu’elles soient.

Attention: La périphérie du cercle ou de la sphère attire toutes les lignes. Plus le sujet se rapproche des bords, plus ses lignes s’évasent. Tu le constates dans l’exemple avec l’arche et l’arbre (que j’aurais pu évaser un peu plus d’ailleurs).

Là, il va peut-être te falloir un peu d’entraînement.

Pour la vue aérienne du Fisheye:

Cette vue est plus simple que la précédente. C’est le monde de Nadir ou Zénith. Pas de partage. C’est l’égo central. Il sont l’un comme l’autre seul et leur énergie explose au travers de la sphère.

Pour les distinguer, c’est simple:

  1. Le Nadir te montre la planète. Face au sol, tu planes au dessus de Terre Joies.
  2. Le Zénith te montre le ciel. Face à la lumière, tu flottes sur Terre Joies.

8-8-Fisheye-3

8-7-Fisheye-28-4-FisheyePersAerienne

Technique:

  1. Dessine une sphère (ou utilise la grille envoyée après ton inscription)
  2. Dessine quelques cercles repères à l’intérieur de la sphère
  3. Trace quelques diamètres un peu partout.
  • Toute tes verticales doivent partir du centre de la sphère, le Nadir ou le Zénith et s’écarte vers l’extérieur de la sphère en ligne droite vers le Zénith ou le Nadir qui est virtuellement toute la périphérie du cercle.
  • Toutes les horizontales épousent les cercles intérieurs à la sphère.

Peut-être auras tu besoin d’un peu d’entraînement ou d’explications supplémentaires. Dans ce cas, laisse un commentaire.

Si tu veux les grilles de construction des Fisheye en perspective aérienne et oblique, inscris toi aux Cours, Astuces et Méthodes en page d’accueil. C’est gratuit!

Liste de mots clefs: apprendre à dessiner, apprendre le dessin, dessiner facilement, dessin facile, dessin simple, je dessine, croquer facilement, apprendre le dessin pas à pas, croquis facile, conseils, astuces, artiste, art, peintre, techniques

6 thoughts on “Perspective Facile – Etape 8

  1. 17 novembre, 2014 at 16:37

    Salut Jérôme je suis nouveau j’ai des difficulté a apprendre la perspective donne moi des exercices facile pour les débutants surtout basé sur la point de fuite

    1. 20 novembre, 2014 at 16:35

      Bonjour,
      Comme tu peux le voir, tu te trouve sur l’article numéro 8 dédié à la perspective. Passe par la page nommée COURS DE DESSIN, tu accèderas à tous les articles présents sur Dessiner & croquer la vie. Ils répondrons sûrement à tes questions sur le point de fuite.
      La communauté Google+ de D&C peut aussi te filer la pince (exercices et aides) si toutefois tu passes par l’onglet « TA GALERIE » et que tu y évoques tes doutes.
      Courage, persévérance, patience Batistaalice… et recommence.
      A plus

  2. Didier
    2 juillet, 2014 at 12:53

    Bonjour Jérôme,
    Merci pour ces explications et l’ensemble de ton blog, d’ailleurs.

    A la lecture, je n’ai pas bien compris le coup des arches. Je suis passé à la pratique et eurêka : les lignes bleues coupent l’arête supérieure du bâtiment en parties égales. Il suffit donc de tracer des verticales au points d’intersections pour découper le bâtiment en tranches régulières (l’épaisseur décroît par effet de perspective).
    Je comprends vite, mais il faut m’expliquer longtemps … Lol

    Ce soir, je me lance dans un dessin fisheye … aïe, aïe, aïe !

    1. 2 juillet, 2014 at 14:03

      Bonjour Didier,
      La pratique et l’observation sont souvent les meilleures façons d’avancer. Si tu as besoin d’aide pour les FishEyes… fais la même chose lol.
      Non je plaisante… N’hésite pas à me contacter. ;)

  3. Aina Ramelson
    30 octobre, 2013 at 09:18

    l’intervalle régulier, ça sert trop

    1. Jérôme
      4 novembre, 2013 at 11:37

      Oui Aina. Pour apprendre à dessiner un toit en perspective ou des intervalles réguliers, ces techniques sont à connaître absolument. Elles sont simples, très utiles et permettent de ne plus se poser de questions.

Laisse un commentaire. C'est utile à tout le monde.