Ombre et Lumière 3

Dans les articles précédents Ombre et lumière 1 et 2, tu as vu que la meilleure façon de dessiner les volumes facilement est d’avancer pas à pas avec une seule idée en tête: Capter les volumes et simplifier leur représentation.

Que ce soit un bâtiment, un paysage, un drapé, un animal ou un être humain, le volume te permettra de donner de l’intensité à ton sujet. Les contrastes traduisent les ambiances et les sentiments. Plus tu en maîtriseras le concept mieux tu pourras en jouer.  Quelque soit le choix d’interprétation que tu en auras fait (figuratif ou abstrait) car au bout  du compte y a t il vraiment une différence?

Tu l’as sûrement remarqué, les cours nommés: Comment dessiner facilement? rejoignent ceux nommés Ombre & Lumière et tu feras vite le lien avec Perspective Facile et les autres. Tout est lié!

Navigue sur la page Les Cours de dessin pour faciliter ton apprentissage et connecter toutes les techniques présentes. Ça t’aidera à Dessiner & Croquer la Vie facilement.

Tu as dessiné des formes qui, au contacte de la lumière, sont devenus des volumes. Tu sais donc transformer en volumes les formes que tu vois. Le but est de s’entrainer et de pratiquer un maximum avec toutes les notions que tu as apprise et celles que tu es sur le point d’apprendre.

Avant de dessiner un portrait ou un nu, qui est un sujet plus intéressant pour sa diversité, je te propose un exercice plus simple qui te familiarisera à la transition et à la juxtaposition de formes différentes.

Le drapé est un excellent exercice pour combiner les formes et apprendre le dégradé de transition. Il fait appel à la représentation dans l’espace et la perspective.

Regarde autour de toi. Le drapé est présent partout. Il est sur tes vêtements évidement mais il est aussi présent sur certains bâtiments (où les architectes rivalisent de créativité), les voitures de César Baldaccini (ou la mienne). Les montagnes, les collines, les bois, les arbres, les plantes, les fleurs, la matière organique, les verres, les planctons, les batraciens, les poissons, les animaux, l’être humain. Tout est drapé. Regarde les paupières de mamie Chantal ou le cou de papi Raymond.

Pour l’heure, observons l’œuvre d’une artiste à la recherche d’élégance, d’originalité et d’audace. Tamara de Lempicka Reine de l’Art Déco (1898-1980) peintre polonaise, déesse « smart » de la Jet-set des années 1930(25-35). Elle s’éloigne de l’art de la Renaissance et du Néo-Cubisme pour trouver un style qui lui est propre.

1-T.Lempicka-X4

Une femme qui aime les femmes, qui caresse de son pinceau la toile, pour en révéler l’harmonie des courbes sinueuses, à son image, troublantes et divines. Avec un regard plus pictural et technique, on observe des corps dont les formes simplifiées te permettent d’observer les volumes.

Tu remarques que les volumes des étoffes et des corps sont traités de la même manière. Le corps dans son œuvre n’est que formes plastiques à l’aspect de poupées évocatrices aux regards vides. L’artiste utilise le contraste du dégradé et la nervosité de la courbe pour ajouter caractère et émotion au sujet.

Observe ses modèles masculins sur internet. Outre leurs regards noirs, tu observeras des lignes singulièrement obtus qui accentuent l’aspect inquiétant de certains.

Pour le drapé, regarde La Dormeuse ci-dessous:

Reproduis les plis de l’étoffe grise sous son bras gauche. Observe d’où vient la lumière et dessine le dégradé comme dans les exos de l’onglet Exercices.

2-T.Lempicka-LaDormeuse

Si tu as la pêche et que tu as du temps devant toi, reproduis le tableau en noir et blanc pour t’entrainer. Sers toi des techniques décrites dans Comment Dessiner Facilement ? 6.

Et si tu es gavé(e) de RedBull, fais une recherche de propagation exponentielle comme dans l’exo 15 de l’onglet Exercices. Vas au delà du tableau. Poursuit ton chemin sur la trace de Tamara l’audacieuse extravagante des années 30.

Dans le schéma et les explications suivantes, tu trouveras la méthode simplifiée que j’utilise pour dessiner ou peindre les dégradés et représenter le volume.

Mon choix porte sur l’œuvre de cette artiste car la recherche de son propre style l’a poussé à simplifier la représentation des formes pour s’éloigner des courants de l’époque.

Regarde le schéma explicatif ci-dessous:

3-CroquisVolumesDormeuseTL

La Dormeuse, Tamara de Lempicka.

Dans un premier temps, observe la sans bruit et repaire l’éclairage puis ses formes primitives.

Comme tu peux le constater, les formes primitives présentes dans ce modèle sont essentiellement des cylindres (en bleu) et des cônes (en vert).

Certaines ressemblent plus à des portions de tore ou donuts pour les gourmands(es) (en noir par exemple) mais se dessine comme un cylindre avec une forme arrondie.

La tête elle, est traitée comme une sphère divisée en trois portions. Chaque portion est légèrement remodelée en ovale.

La forme générale de sa coiffure est comme une perruque façon Playmobil mais chaque mèche de cheveux ressemble à un ruban (comme dans l’exercice 13 de l’onglet Premiers pas et exo.)

Et le drapé en bas à droite, rassemble des formes cylindriques et coniques.

Seule la main droite (à gauche sur la photo) ressemblerait presque à un cube aux arêtes biseautées.

Voilà l’analyse préliminaire des formes à faire avant de se lancer.

 

 

Maintenant, tu dois repérer les plans et le positionnements de chaque objet ou élément présent.

  • En premier plan, tu as le coude, puis son bras, le drapé gris et sa main droite,
  • Ensuite, le drap qui cache sa poitrine, la main gauche et sa tête,
  • Puis son épaule et son cou.

Comme tu l’as déjà observé, l’éclairage viens de la droite.

  • Il éclaire en premier ses cheveux blonds platines, sa main, son front et son visage.
  • Sa tête empêche la lumière d’éclairer son cou. Il parait donc plus sombre car peu éclairé (cette effet renforce l’apaisement apparent de la demoiselle endormie).
  • Son bras et son coude gauche ainsi que les doigts de sa main droite sont frappés de plein fouet par la source lumineuse.
  • La portion métacarpienne de la main n’est pas exposée à la lumière. Elle est éclairée par la luminosité ambiante et s’obscurcit un peu plus.
  • le bras droit semble être éclairé par la luminosité ambiante. Les rayons lumineux l’atteignent avec un angle très prononcé.
  • L’épaule et le haut de sa poitrine sont autant éclairés que le visage. L’angle lumineux est proche des 90°.

 

Comme je ne suis pas vraiment fan de boissons énergétiques, mis à part pendant une séance de sport intensif, je ne me suis pas lancé dans une recherche exponentielle.

En revanche, voilà un croquis au stylo pour que tu saisisses plus nettement ce que j’aimerais que tu fasses. ;)

Courage, tu y arriveras. Rien ne t’oblige à le faire au format original (pour info. 33x42cm).

5-CroquisDormeuseTL

 

Je ne sais pas ce que tu en penses mais moi, je trouve qu’elle ressemble à Laetitia Casta.

Un petit peu, non? Allez, dis moi dans les commentaires.

Liste de mots clefs: apprendre à dessiner, apprendre le dessin, dessiner facilement, dessin facile, dessin simple, je dessine, croquer facilement, apprendre le dessin pas à pas, croquis facile, conseils, astuces, artiste, art, peintre, techniques

8 thoughts on “Ombre et Lumière 3

  1. 6 octobre, 2014 at 10:05

    Je regrette de ne pas disposer du temps nécessaire à la mise en pratique de ces cours car je suis sûre que l’on peut aller très loin en suivant Jérome. Il y a plusieurs années j’ai suivi des cours très bien faits et la prof nous disait: « Si cette main te pose un problème c’est que tu n’en as pas dessiné assez. Quand tu auras dessiné 10 000 mains, aucune main ne te posera de problème ». Donc… Courage les gars et les filles!

  2. Nicky
    10 novembre, 2013 at 17:14

    J’ai lu et observé, cela n’a pas l’air simple si on a pas été a l’académie des Beaux-arts…
    Merci mais il me faudra du temps pour tout comprendre…
    Perso je ne trouve pas qu’elles ressemble a Laetitia Casta

    1. Jérôme
      10 novembre, 2013 at 19:30

      :)
      Tout les artistes connus et reconnus ne sont pas tous sortis des Écoles de Beaux Arts. Heureusement, le talents ne viens pas de l’école mais de l’énergie créatrice de l’artiste.
      Le temps est subjectif. Il doit devenir ton allié (cf. http://www.dessinercroquer.com/comment-dessiner-facilement-6/).
      Commencer et recommencer, pousse à l’introspection. C’est bon pour l’évolution artistique et ça fait évoluer le travail.
      Au sujet de Laetitia Casta, c’était pour lancer la discussion. Il est évident qu’elle n’est pas son portrait craché :)
      Bon courage Nicky et, comme d’habitude, si tu as une question… n’hésite pas.

      1. Zico
        23 décembre, 2013 at 04:19

        Je ne comprends pas trop le Francais mais je trouve Nice your answer

        1. Jérôme
          23 décembre, 2013 at 10:46

          Merci Zico

  3. Jérôme
    4 août, 2013 at 10:25

    Merci Fethi pour ton commentaire très encourageant. :)

  4. Fethi
    4 août, 2013 at 09:50

    Un grand effort et un grand souffle pour faire comprendre ,une méthode pédagogique que je trouve bien efficace

Laisse un commentaire. C'est utile à tout le monde.