Les Couleurs de Barcelone avec Dessiner & Croquer la vie

Ça y est, déjà de retour. Nous sommes, ma muse et moi, éreintés mais très heureux. Cette visite rapide de Barcelone nous a vraiment, vraiment enchantée.

Comme promis, je te raconte:

PanoramiqueBarcelone

BARCELONE / ESPAGNE

Le but était de voir un maximum de chose en un minimum de temps. Ce week-end, bien que romantique, fut plutôt sportif.

1er jour:

ParkGuell

 

Arrivés vendredi à environ 12h30 à l’hôtel (quartier Sant Pau), les bagages déposés, nous prenons sans tarder la direction du Parc Guëll. Un sandwich et une goutte d’eau dans le gosier, cette petite balade romantique dans ce magnifique jardin dominant la ville, fut un vrai plaisir.

L’architecture décalée, sortie tout droit du monde féérique d’Antoni Gaudi est réellement très envoutante.

Bercés de vagues musicales, nous avons erré entre ciel et terre, dans ce jardin merveilleux, durant un temps indéterminable.

 

 

Bien d’autre choses nous appelaient, nous avons donc repris la route doucement.

CasaMilaNous nous sommes laissé emporté par la pente, nous menant tout droit par Gran de Gràcia, à « La Casa Mila » (ou « la Pedrera » = « la carrière » en Catalan) puis à « La Casa Batllo ». Ces deux bâtiments, construits aussi par notre architecte éclairé, sont à visiter.

Si tu n’y est pas encore aller, ne fait pas comme moi, (je n’ai visité ni l’un ni l’autre). Je ne saurais te dire si elles valent vraiment la peine d’être visitée. En effet, j’ai été freiné par le prix exorbitant de l’entrée.

  • Pour la Casa Batllo environ 23 euros/pers., plein tarif devant la porte, 18,50 par internet (pour information, l’entrée au Louvre, plein tarif est à 11 euros).
  • Pour la casa Mila, c’est plus raisonnable 8 euros. Ça reste tout de même qu’un CasaBatllobâtiment biscornu.

Je ne m’étais pas renseigné avant, il existe des « visites combo » te permettant de ne pas vider ton portefeuille devant chaque monument qui pointe son nez.

Tout comme pour les musées, un prix groupé te permet de ne pas te faire plumer par les Catalans espagnoles qui comptent sur le tourisme, pour s’enrichir.

Fait interpellant, les bâtiments avoisinants sont aussi d’une beauté remarquable.

La palme de l’excentricité reviens largement à Antoni G. mais bien d’autres édifices sont d’une splendeur abasourdissante.

 

La plage étant encore un peu loin, et le Barri Gotic prévu pour le lendemain, nous nous sommes dirigés vers les arènes « Plaça de Torros Monumental » pour rejoindre la Sagrada Famila.

 

La SAGRADA FAMILIA, attention MONSIEUR GAUDI à craqué. Je peux t’assurer que ce type étaient totalement halluciné. Sérieusement, c’est à voir. Un hymne majestueux à la divinité.

SagradaFamiliaBien qu’étant en travaux de réfection et de finition, elle est d’une immense beauté. Encore une fois, si je peux me permettre de te donner un conseil, prend ton entrée via internet, imprime et zappe la file d’attente.

Tout le monde veut voir l’intérieur majestueux de cette Basilique Catholique. Même une demi-heure avant la fin des visites, la queue est interminable.

Trop tard pour ce soir, on rentre à l’hôtel pour une pause et une bonne douche. Il est 19h00.

Comme ça fait du bien une douche!!!

20h30:

Nous ressortons pour aller manger un bout à l’extérieur. Bien que nous soyons plutôt fêtards, nous ne sommes pas venu pour faire la foire à Barcelone.

Il nous reste des choses à découvrir le lendemain. Nous avons choisi un restaurant simple et calme. Pas grand chose à en dire, mis à part une belle tranche de rire.

Les serveurs plutôt agréables, ont une manière atypique de servir et débarrasser. L’hôpital du quartier Sant Pau à proximité, leur a sûrement donné des idées.

On se serait cru dans l’une des chambres. Ils portaient les assiettes avec un chariot alu de cantine ou de clinique. Il manquait juste la blouse blanche et nous y étions.

Enfin passons.

AgbarJeanNouvel

Tout au long de notre balade de la journée, nous avons vu une tour, assez surprenante, dans notre champ de vision. Avec la nuit, celle ci s’est habillé de lumières chatoyantes.

Comme des papillons de nuit attirés par les lumières, nous nous y sommes rendus. Notre curiosité persistante et 2 km de plus dans les jambes, nous voilà devant la Tour AGBAR.

C’est Jean Nouvel, le designer de ce désinsectiseur géant . Originaire d’Aquitaine, il voulait être peintre. Aujourd’hui, il joue de transparence et de lumière pour ces créations architecturales. (La photo ci-contre, te montre une perspective inspirante qui pourrait servir à ton apprentissage. Je dis ça , je dis rien, à toi de voir ;) )

Il est l’architecte de la Nouvelle Mairie de Montpellier. C’est bizarre, j’ai l’impression d’être suivi

 

22h30, on rentre, il est tard. Re-douche, on se couche.

 

2ème jour:


Réveil douloureux. Les kilomètres de la veille se font ressentir. N’ayant pas l’habitude de nous laisser abattre, nous avons décollé à environ 10h30, après un bon petit déjeuner bien fourni.

Direction la Sagrada Familia que la lumière matinale enrobait d’une jolie couleur ambrée.

Trop d’attente à la caisse (nous y retournerons lors d’un prochain séjour), nous préférons aller vers la Ciutat vella et le Barri Gotic réputés pour leurs authenticités.

Direction Le Parc de la Ciutadella en passant par l’Arc de Triomf. Très beau parc botanique, non loin d’un zoo.

Nous n’irons pas au zoo. Nous préférons observer l’invasion des perruches en Catalogne, tout en promenant à Barcelone.

Nous nous dirigeons vers la Cathédrale du quartier gothique en passant par le Musée des sciences naturelles.

CathedraleBarriGotic

Et bien oui, l’ambiance de ce quartier est vraiment agréable. Nous y avons fait escale pour un casse croute détente proche de la Rambla et des Musées. En descendant vers la mer et le port, nous avons emprunté El Raval. Tout comme à Paris, nous baladons dans de petites coursives, ruelles et placettes intimistes où orangers, palmiers, oliviers et mimosas dansent farandoles.
C’est vraiment typique et très agréable.

Farandole

 

Bon c’est assez, trop de pierres, nous allons à ce moment là en bord de mer direction le port et le sable.

Barceloneta, les ruelles typiques sont structurées par l’ancienne activité de pêche. Totalement différent des autres quartiers, son charme authentique est vraiment à découvrir.

Une pause s’impose.

Dos cervezas de barril por favor. El sol y relajarse durante media hora. Que la felicidad.

BarceloneLaMer 

Je ne te cache pas que là, nous avons vraiment eu du mal à repartir en direction de l’hôtel. Nous avions le choix entre un retour en taxi, en bus, en métro ou à pied.

Nous avons choisi un retour à pied en longeant la plage jusqu’au Casino de Barcelone.

Arrivés entre les deux tours, nous avons croisé Justin Bieber. Il ne nous a pas reconnu cet animal!

Pas grave, nous n’avions pas envie d’entendre les adolescentes hystériques crier plus longtemps.

Nous avons pris le chemin de l’hôtel en passant une troisième fois faire un tour de la Sagrada Familia, qui n’avait pas bougé d’un cil.

Retour à 17h30, douchette, massage et petit somme. Éreintés nous avons mangé sur place et nous nous sommes couché après un petit tour digestif.

 

3ème jour:

Réveille plus que douloureux. Sa tire dans le dos, les fesses, les genoux et les mollets. Pas étanche pour un sou, nous sommes parti en direction de Tossa de Mar.

Nous avons eu notre dose de vie urbaine. Nous irons voir le Parc de Montjuïc la prochaine fois.

Cette journée a été placée sous le signe de la détente. Un bonne paella en bord de mer dans un cadre idyllique était à prescrire d’urgence.

Bien heureux, nous avons réellement pris du plaisir à visiter ce beau petit village balnéaire typique. Le vieux village fortifié, équipé d’un phare, est tout en pierres naturelles.

L’ensemble entre pierre et blanc, sur la montagne ciselée comme à Cadaquès, est situé en bord de Selva (forêt). Deux plages baignent le village dont une ressemble à une calanque de Marseille.

C’était très joli et naturel, après la visite de la capitale Catalogne, il était important pour nous d’y faire cette douce escale.

TossaDeMar

Que du bonheur ce petit week-end. Je t’encourage vraiment à y faire un tour, dès que tu en auras l’occasion. Ce voyage à été vraiment très inspirant et revitalisant.

A bientôt,

Jérôme L.

 

 

4 thoughts on “Les Couleurs de Barcelone avec Dessiner & Croquer la vie

  1. Alan33
    27 mars, 2013 at 16:37

    Bonjour Jérôme, Tu m’as vraiment donné envie d’y retourner. Je compte y aller au mois de juin pour éviter la cohue touristique. Encore un bel article, merci. Connais-tu le petit surnom que donnent les autochtones à la tour AGBAR? ;) Alan33

    1. Jérôme L.
      27 mars, 2013 at 16:48

      Bonjour Alan33,

      Pour le surnom de la tour, j’ai ma petite idée :) et je suis quasiment sûr d’avoir eu la même que nos amis Catalan-Espagnol.
      Et pour ton prochain séjour à Barcelone, je pense que le mois de juin doit vraiment être agréable.
      Régale toi bien. Si tu veux quelques petites infos, envoie moi un mail.

      A bientôt,
      Jérôme.

      1. Alan33
        27 mars, 2013 at 17:09

        Merci Jérôme, j’ai de la famille sur place. Si toi en revanche, tu as besoin la prochaine fois ;) Tu as l’air de le connaître le surnom d’Agbar. En plus, tout le monde pige dès qu’il la voie. Flop lOl A plus…

Laisse un commentaire. C'est utile à tout le monde.