Dessiner LE CORPS HUMAIN – 5

Pour apprendre à dessiner le corps humain, tu as enregistré le positionnement et le fonctionnement des muscles. Reste à lui donner maintenant une dynamique réaliste. C’est ce que je te propose ici.

Pour donner un aspect réaliste et juste à ton modèle, tu dois prendre en compte la dynamique de la posture. Tu pourras la représenter facilement quand tu auras capter l’énergie du mouvement.

Voyons comment saisir cet instant et le traduire facilement sur ta feuille.

Rappel des notions importantes précédemment observées:

  • Dans Dessiner le corps humain 1, tu as vu une présentation générale du corps, ses proportions, sa structure, comment simplifier sa représentation et enfin l’influence de la Théorie du Concept Énergétique.
  • Dans Dessiner le corps humain 2, tu as précisé la simplification de la représentation du corps et je t’ai prêté mon « Pantin Pige », puis tu as observé les influences des Corps Osseux et Adipeux sur l’enveloppe corporelle.
  • Dans Dessiner le corps humain 3, tu as compris et observé comment les émotions pouvaient transformer la structure physique et son aspect.
  • Dans Dessiner le corps humain 4, tu as positionné les muscles, compris leur fonctionnement appris à les dessiner naturellement.

Nous allons voir maintenant l’influence de la dynamique du mouvement. Avec l’ensemble des cours théoriques sur le corps humain, tu auras toutes les bases nécessaires à ton apprentissage. Le secret est maintenant dans la ténacité que tu auras à la pratique.

 

Le corps dynamique et énergétique

Dans le premier article: Dessiner le Corps Humain 1, tu as vu le corps énergétique, tout du moins, un schéma simplifié de son passage sur le corps. Ce n’est pas celui du Taoïsme ou des médecines traditionnelles asiatiques. C’est une simplification qui te permettra de dessiner le corps facilement et de dynamiser tes sujets.

La courbe représente l’énergie solaire qui entre directement par la fontanelle. Elle se courbe pour pénétrer l’ensemble du corps et diffuser son énergie jusqu’au sol. (C’est une explication aussi valable qu’une autre).

CorpsEnergie

Beaucoup de débutants dessinent les personnages de pleine face ou de profil. Normal, il faut bien commencer par quelque chose. Cependant, c’est un exercice plutôt difficile et nous en sommes rarement satisfait. Pourquoi? C’est simple, l’effet obtenu par cette position est le plat de la symétrie. Le « Platonico-Facius » (ne cherche pas dans le dico). La difficultés réside dans le fait que nous tentons de dessiner des volumes symétriques et que nous ne prenons pas conscience de l’asymétrie normale du corps. Nous avons donc l’impression de nous retrouver devant le résultat rigide d’un photomaton.

Une des solutions est de donner une posture légèrement en trois quart. Ce qui implique l’apparition de courbes donnant ainsi du naturel à la pose. Ainsi les volumes sont plus facilement reconnaissables. L’ombre et de la lumière en deviennent plus accessibles et l’asymétrie du corps harmonise l’ensemble.

Quelques astuces à observer:

  • Les clavicules représentent un cintre à l’envers
  • Le croisement des lignes basses pectorales et des lignes courbes latérales indiquent l’emplacement des tétons. Pour vérifier leur position, tu peux relier l’un d’eux à la trachée artère et en tirer une perpendiculaire. Tu obtiendras l’emplacement du second.
  • Les courbes dynamiques des bras et des jambes indiquent la forme générale du corps tendineux musculaire.
  • La courbe S de la cuisse dessine le muscle nommé « couturier », etc.

Petits conseils:

  • Si tu t’entraine à dessiner le corps humain avec des planches anatomiques, pense que l’enveloppe charnelle cache la plupart des muscles. Ça paraît peut-être banal comme ça mais je préfère t’en parler avant de m’entendre dire un truc comme: « Je ne comprends pas, tous les corps que je dessine ont l’air d’être maigres ou bodybuildés. »
  • Une des notions ou évidences à prendre en compte aussi, c’est que les traits d’un corps féminin sont plus fins et moins marqués que ceux des hommes. Ce qui donne douceur, grâce et volupté à leurs jolies courbes.

Les Chippendales sont très beau mais il ne représentent pas la majorité. C’est comme les acteurs et actrices américaines dans les séries TV ou les magazines. C’est du chiqué, tout est truqué! Ça sent le Photoshop à plein nez :)) Sauf pour moi, je t’assure, je suis super bien gaulé!

 

La dynamique du mouvement

Maintenant que tu as vu toutes ces notions importantes rassemblons les informations pour comprendre la dynamique du mouvement.

Comme tu l’as vu plus haut et précédemment, la peau recouvre ce beau corps musclé qui repose sur une magnifique charpente osseuse. Entre la peau et le muscle s’est insérer quelques tissus adipeux. Si bien que nous ne percevons pas les muscles en totalité. Ce qui nous oblige à les étudier pour les dessiner plus facilement. D’ailleurs, le dessin de planches anatomiques est un exercice très utile pour enregistrer simplement l’anatomie.

Juste au dessus, tu as vu quelques astuces importantes pour faciliter tes efforts. Garde les précieusement, car elles représentent vraiment une mine d’or. Si, si, je t’assure! La forme des courbes en S est hypra-méga-super importante pour ton avenir de dessinateur(trice). 

Pour apprendre à dessiner le corps en mouvement, il est vraiment très important que tu l’observe et que tu t’entraine à le dessiner sans cesse. C’est exactement ce que j’ai fait durant mon adolescence. Je te vois venir, Marc Dorcel n’était pas mon ami! J’étais fan d’Arnold Schwarzenegger et de bodybuilding à l’époque. Ce qui m’a permis d’imprégner l’anatomie très tôt. En revanche, j’avais le défaut de dessiner systématiquement des Conan. C’est un bon exercice. Dessiner des sportifs aide beaucoup le(la) dessinateur(rice) qui cherche progresser.

 

Pour représenter un corps en mouvement et pour qu’il n’ait pas l’air d’un robot, tu dois observer plusieurs choses importantes:

  • L’activité provoque la contraction de muscles. Quels muscles sont utile à quels mouvements? Quels déformations subissent-ils? (Tu peux te regarder dans un miroir en mimant un bodybuildeur. Si tu le fais, pense à prendre des photos et envoie les sur ma boite mail. Je serai ravi de te voir faire ces singeries :)
  • La peau et les tissus adipeux recouvrent les muscles. Ils ne sont donc pas tous visibles.
  • Certaines des zones du corps osseux apparaissent sur l’enveloppe (Dessiner Le corps humain 2).
  • Le corps féminin est plus fin et moins galbé que le corps masculin. Les traits sont moins saillant même quand ils sont contractés (généralement :).
  • Les mouvements du corps sont « organisé ». La marche, par exemple, est caractérisée par un ensemble de mouvements qui ont une chronologie orchestrée. Observe les pour bien les comprendre.
  • Certains mouvements demandent des efforts et provoquent des rictus faciaux selon l’accoutumance de l’individu à en produire.
  • L’effort peut provoquer une sudation visible sur la peau et les cheveux. La lumière leurs donnera de la brillance et de l’éclat.
  • La perspective due à la position du corps.

Voici deux exemples:

Le Cycliste porte son corps en arrière. Il a les jambes quasiment tendues et les bras contractés mais souples. C’est une position qui est prise lors d’une descente sensiblement chaotique. Son regard est fixé vers la fin du virage qu’il amorce.

Le Coureur (est tout nu) a le haut du corps légèrement en torsion. C’est l’inversion du balancement des bras au mouvements des jambes qui le provoque. Le bras qui est en arrière fait ressortir le faisceau arrière du deltoïde (le muscle de l’épaule possède trois faisceaux que tu peux aussi observer quand tu lève le bras). Le bras en avant est légèrement contracté. Il élance le corps en avant. La jambe posée au sol supporte tout le poids du corps. C’est elle qui est contractée. Elle laisse apparaitre la contraction du quadriceps. Le début d’extension de la cheville contracte les mollets (jumeaux interne et externe de la jambe).

5-Sportif

 

Entraine toi. Comme pour le portrait, concentre toi sur des portions du corps. Quand tu seras satisfait(e), assemble les. Le « pantin pige » est très important pour te simplifier la tache. Utilise le. Apprends à le déplacer et le dessiner dans toutes les positions. La perspective aussi agi sur la forme du corps. Nous verrons plus en détails par la suite comment prendre en compte toutes ces notions.

Un détail, une question ou une incompréhension, n’hésite pas, laisse un commentaire, tu auras ta réponse :)

Liste de mots clefs: apprendre à dessiner, apprendre le dessin, dessiner facilement, dessin facile, dessin simple, je dessine, croquer facilement, apprendre le dessin pas à pas, croquis facile, conseils, astuces, artiste, art, peintre, techniques

4 thoughts on “Dessiner LE CORPS HUMAIN – 5

  1. kelly kleber
    24 décembre, 2015 at 16:52

    Du talent et en plus quel humour!

    1. 29 décembre, 2015 at 22:31

      Merci Kelly K.

  2. Ibrahim
    17 mars, 2015 at 09:05

    Salut Jerome, moi et mon ami avons un projet de bd manga et je voudrais savoir si il y avait des tutos sur ce site parce que j’aime bien ce que vous apprenez et est-qu’il faut beaucoup dessiner avec les pantins pige pour pouvoir dessiner apres sans les utilises

    1. 18 mars, 2015 at 12:32

      Bonjour Ibrahim,
      Il n’y à pas de tuto spécifique au manga dans Dessiner & Croquer la Vie. C’est une technique d’expression, de transformation et de caricature qui n’est pas décrite ici. Tu trouveras sûrement ton bonheur en faisant ta recherche sur le web. Il y a l’embarras du choix. Dans tout les cas tu as de nombreuses explications techniques pour te permettre de progresser sur le fond (formes, volumes, ombrages, perspectives, proportions, corps humain). Quoi que tu abordes, ce sont des techniques utiles pour la pratique du manga et plus largement du dessin de BD.

Laisse un commentaire. C'est utile à tout le monde.