Donner l’âme à l’Œil ou Comment dessiner un œil réaliste

T’es tu déjà trouvé devant un tableau et, envahie d’émotions, un frisson te parcoure le corps de bas en haut jusqu’à provoquer en toi l’évasion d’une goutte sinueuse qui caresse ta joue.

Dessiner un œil réaliste demande d’y ajouter l’intensité de l’âme du sujet. Comment y arriver?

Dans certaines tribus reculées (j’espère qu’il en existe encore), on te dirait qu’il te suffirait de prendre une photo du type (au regard gourmand et gourmet) prêt à t’empaler de sa lance pour avoir capturé son âme. Pour le moment, tu es installé(e) à ton bureau et rien que de l’imaginer te suffit à te faire renoncer. Je te comprend.

Dans les articles dédiés au portrait, nous avons vu comment provoquer cette émotion à l’aide de techniques visuelles et comportementales. Aujourd’hui, je vais te montrer comment donner l’âme à l’œil ou provoquer la larme à l’œil :) avec une technique visuelle et picturale. Ce qui t’évitera des aventures désagréables et dangereuses.

Suis moi, étape par étape nous allons ensemble, dessiner un bel œil.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, observe d’abord ce que tu veux dessiner et pose toi trois questions essentielles:

  • Par quels volumes, l’œil peut-il être remplacé?
  • Quel est sa mobilité?
  • Quel est son fonctionnement et sa composition?

Répondons ensembles:

  • L’œil se schématise par une sphère, comme tu as pu l’observer dans Le Portrait 3. Au même endroit, tu as aussi pu voir qu’il est intégré dans l’orbite du crâne et maintenu par le nerf optique, les muscles oculaires et des membranes connues sous le doux nom de paupière. (Remarque importante: l’œil n’est pas totalement sphérique. Il est ovoïde mais uniquement sorti de son logement naturel. Nous préférerons donc la sphère pour en traduire sa forme :))
  • Sa mobilité est relativement fixe (bien que certaines personnes arrivent à les sortir de leur orbite). L’œil est sur une orbite mobile en rotation sur environ 40° en tout sens. Il  bouge généralement d’environ 20° puis, la tête prend le relais pour offrir à nos possibles un horizon bien plus large.
  • Il capte la lumière et l’environnement extérieur. Il transfert par stimulus électriques les informations au cerveau qui les traduit à son tour en images logiques et admissibles. La cornée est une membrane transparente qui participe au filtrage de la lumière. Maintenue parfaitement propre par les sécrétions lacrymales, c’est le premier rempart de protection sur l’extérieur. De sa composition, elle donne un léger effet miroir qui nous permettra de donner la profondeur du regard que nous souhaitons.

 

Les réponses ainsi énoncées vont nous permettre de dessiner facilement un œil.

 

Commençons:

1-Dessin-Oeil-Etapes

  1. Dessine en premier la sphère avec un crayon HB. Ensuite, tu va devoir dessiner la cavité de l’orbite en imitant l’arcade sourcilière comme si tu faisais un accent circonflexe ou une petite vague. Comme tu peux le constater sur le dessin, ce sont des lignes de repérage. Elle ne sont pas appuyées.
  2. Là, tu mets en place le sourcil, les paupières sans oublier la caroncule lacrymale (rencontrée dans Le Portrait 3). Observe bien le sourcil. Il est souvent transformé par les femmes qui s’épilent pour ouvrir leur regard.
  3. Sur cette image, j’ai voulu te montrer le relief de l’entourage pour comprendre comment tu devras traiter l’ombre et la lumière (ne les dessine que si tu les trouves utiles).
  4. Il est temps de commencer à poser l’ombre et la lumière. L’éclairage viens d’en haut. L’œil, en volume, est une sphère, comme nous l’avons vu dans la première partie de l’article. La partie en dessous de l’arcade sourcilière proche de l’intérieur de l’œil, est assombrie par le manque d’éclairage direct. La paupière haute projette une ombre linéaire sur la cornée de l’œil.Tu peux aussi exploiter l’effet miroir de la cornée en y ajoutant un reflet. Fait de même pour la pupille pour simuler ce qui attire l’attention du regard. Selon la proximité, le reflet pourras être plus ou moins détaillé.2-Dessin-Oeil-Etapes
  5. L’iris de l’œil est dessiné en « griffant » légèrement en forme de rayons de soleil tout autour de la pupille. Tu l’accentueras au fur et à mesure de ton avancement.
  6. Tu accentues tes dégradés en changeant de crayon (3B par exemple). Le blanc de l’œil n’est pas vraiment blanc. Tu dois dessiner un très léger dégradé sphérique pour le détacher des paupières. Pense à « réserver » certaines zones comme l’épaisseur de la paupière basse ou le reflet linéaire sur la cornée, en bas de l’œil, en longeant la paupière. La réserve, est une technique pour l’aquarelle. Elle consiste à prévoir et conserver des zones qui seront -soit atteintes par la lumière de plein fouet, -soit devront conserver la couleur de ton support, -soit colorées d’une manière différente.
  7. Il est temps d’y ajouter les sourcils et les cils. Reprends aussi l’iris avec ton crayon 3B par fines retouches pour donner un peu plus de douceur au regard.
  8. Pose les différents poils manquants en faisant attention de ne pas trop en rajouter. Elle pourrait se vexer de voir sur ton dessin des poils disgracieux qu’elle passe un temps fou à exterminer. Vient le moment le plus important. Ajouter du contraste et jouer avec l’ombre et la lumière.

Remarque importante:


L’emplacement des réserves lumineuses et l’intensité des pointes d’ombre accentuent le réalisme du sujet. Il est donc essentiel de les observer avec justesse. Ici, j’ai rajouté des pointes sombres à l’aide d’un crayon 8B dans le creux en haut de l’orbite. J’ai intensifié la pupille et certaines zones de l’iris de façon arbitraire pour simuler des taches. Tu peux aussi observer en bas du blanc de l’œil (qui ne l’est pas) que j’ai aussi grisé très légèrement. La réserve linéaire que j’avais gardé est ainsi mise en valeur.

Te voilà équipé(e) pour dessiner des yeux réalistes en noir et blanc. Pour la couleur, ce n’est pas vraiment différent. La difficulté, si il y en a une, est de faire de jolis dégradés de couleurs. Entraîne toi et tu y arriveras facilement.

Liste de mots clefs: apprendre à dessiner, apprendre le dessin, dessiner facilement, dessin facile, dessin simple, je dessine, croquer facilement, apprendre le dessin pas à pas, croquis facile, conseils, astuces, artiste, art, peintre, techniques

2 thoughts on “Donner l’âme à l’Œil ou Comment dessiner un œil réaliste

  1. 22 janvier, 2017 at 16:09

    C’est bien expliqué mais les images sont un peu trop petites.

    1. 22 janvier, 2017 at 20:41

      Tu peux les agrandir en grossissant ta page ou tu peux les telecharger pour les afficher en plus grand dans ton explorateur Windows ou ton fine mac.

Laisse un commentaire. C'est utile à tout le monde.