Comment dessiner une peau réaliste – par Roy (Article invité)

Aujourd’hui je te propose de faire connaissance avec un ami dessinateur Roy Pallas. Tu va découvrir sa technique pour dessiner une peau réaliste. Comme la diversité est bonne pour l’esprit, il est bon de voir différentes approches techniques. Tu pourras ainsi utiliser celle(s) qui te conviendra(ont) le mieux.
C’est parti!:

Comment dessiner une peau réaliste

Cet article est rédigé par Roy Pallas, auteur du blog « le dessin » et des 3 guides « 7 astuces pour améliorer ses croquis», « 5 étapes pour dessiner 3 types de cheveux », « un plan de bataille en 5 étapes pour des dessins réalistes ».

Comment donner un aspect très réaliste à la carnation d’un portrait?

Ne plus tomber dans le piège de trop frotter le graphite et d’obtenir une peau aussi lisse qu’une carrosserie de voiture. Vous allez trouver le juste milieu pour estomper la peau afin qu’elle donne l’impression d’avoir du grain et soit beaucoup plus réaliste.

Les techniques sont simples mais il faut les connaître sinon les visages que vous dessinerez auront une peau plate (voire lustrée comme une carrosserie de voiture), trop claire (voir transparente) ainsi que des rides et plis trop épais.

J’ai essayé ces techniques et…

Avant de me rendre compte de ces erreurs, j’ai essayé de dessiner une peau convaincante au crayon :

  • En utilisant l’estompe, j’ai colorié mes portraits pour, sans m’en apercevoir, annuler le modelé que j’ai mis tellement de temps à créer.

  • J’ai aussi utilisé mon doigt pour estomper. Intéressant pour créer un bel aplat de graphite pour ensuite travailler par soustraction. Comme j’aime les dessins expressifs (où les traits de crayons sont visibles), j’ai trouvé que cette technique donne moins d’impact au sujet.

En revanche, j’utilise l’index et le majeur pour frotter la matière pour produire un arrière plan qui donne une ambiance au dessin.

Image0-Roy PallasVoilà « l’effet carrosserie de voiture » sur un portrait à la pierre noire (à gauche). Vous voyez que les volumes du visage ne ressortent plus après l’estompage et que l’on voit les hachures en transparence.

Cet effet est très bien pour créer un arrière plan qui donne une ambiance et accentue des rehauts à la gomme (droite).

Comparons:

Image1-Roy Pallas

À gauche un portrait où j’ai utilisé une estompe comparé à un dessin où le modelé a été fait uniquement au crayon. Dans celui de gauche il y a un effet de transparence, les traits au crayon sont encore visibles.

Moralité, mieux vaut apprendre à utiliser la bonne gestuelle pour dessiner directement la peau au crayon sans outil supplémentaire plutôt que de miser sur une association « crayon-estompe » sur l’ensemble.

Pour réaliser un portrait réaliste et ressemblant vous pouvez vous aider de la technique du dessin grâce au cerveau droit, la méthode la plus simple et naturelle pour dessiner dont j’ai écrit un résumé sur mon blog.

Quand utiliser les outils d’estompe et quand ne faire que du dessin au graphite brut ?

Voici la réponse.

En général ce qui est poreux, net, irrégulier et peu réfléchissant ne va pas être estompé.

Par exemple la peau (d’une personne ou d’un fruit), le bois, la pierre, la coquille d’un œuf…

L’idée est de n’utiliser ces outils que sur certains éléments du visage. Plus la surface est lisse et réfléchissante, ou alors floue, plus on va appuyer pour estomper. Plus il y a de grains, de textures, plus on va privilégier le graphite pur.

On utilise l’estompe sur les cheveux, le verre, le métal, l’eau…

Les yeux sont humides et réfléchissants donc on estompe. De même pour les dents mais pas pour la langue. Bref vous avez compris 

Même chose pour les vêtements, pas d’estompe. Sauf si les motifs et leur démarcation (les contours) sont flous.

Image2-Roy Pallas- vetementsJe vous montre tout ça avec Jack Nicholson (en ce moment je regarde beaucoup de films alors j’utilise les jaquettes comme modèle).

J’ai utilisé un HB et 2B Derwent Sketching sur un papier sans acide de 200gr de Daler Rowney.

Un pré requis est de déjà avoir la bonne gestuelle, savoir ne pas trop appuyer sur la feuille. Entrainez-vous à faire des aplats au crayon et des dégradés pour rendre la texture d’une coquille d’œuf, c’est un excellent exercice.

Image3-Roy Pallas- Mains

Remplissez en premier votre dessin d’un gris moyen, l’idée est d’obtenir quelque chose qui semble doux.

Entre le trop et le pas du tout estompé, j’ai trouvé une solution intermédiaire qui est d’utiliser un pinceau.

Image4-Roy Pallas- pinceau

Les poils vont appuyer suffisamment sur la feuille pour balayer le graphite qui n’est pas fixé sans abîmer votre dégradé.

Ensuite placer les zones d’ombres et travaillez le modelé pour faire ressortir les volumes.

Pour les plis de la peau (rides autour des yeux, sur le front), dessinez-les directement à l’estompe. Vous obtiendrez une valeur de gris qui suffira pour faire la démarcation. J’ai aussi utilisé cet outil pour placer dessiner quelques mèches clairs du chien.

Image5-Roy Pallas- Jack

Si vous les faites au crayon, appuyez très très très peu sinon vous allez obtenir des crevasses. J’ai longtemps fait des portraits où les modèles semblaient avoir fait plusieurs nuits blanches parce que j’avais trop appuyé sur les cernes des yeux…

Image6-Roy Pallas- Jack N

Avec l’estompe vous pouvez vous attaquer au dessin de matériaux lisses et transparents. Faites l’essai de travailler un dessin avec un pinceau puis refaite en un autre en utilisant vos outils d’estompe habituels. Vous allez voir la différence de rendu 

Cet article a été rédigé par Roy Pallas du blog « le dessin ».

Merci à Jérôme de m’avoir donné la parole pour cet article.

3 thoughts on “Comment dessiner une peau réaliste – par Roy (Article invité)

  1. Brutesse
    16 novembre, 2017 at 12:42

    Bourrine que je suis, mon crayon n’a que deux nuances : noir ébène ou gris nuage. Je crois qu’il va falloir que je progresse la dessus avant d’espérer devenir le nouveau Van Gogh ^^

    1. 16 novembre, 2017 at 13:55

      Effectivement, tu va devoir t’entrainer un peu .-)

  2. artfordplus
    27 février, 2017 at 04:47

    Il faut savoir faire le bon choix mais il vaut mieux quand même savoir créer un rendu uniquement avec le crayon. J’ai parfois du mal à trouver le juste milieu avec le crayon afin d’obtenir le grain qu’il convient.

Laisse un commentaire. C'est utile à tout le monde.